Internet change de visage

Le visage de l’Internet mondial a changé. C’est la dernière étude de l’institut ComScore, “Digital World: State Of The Internet”, publiée le 18 mars qui le confirme. Les 183 millions d’Américains sur le net ne représentent plus que 21% du nombre total des internautes dans le monde. Ils pesaient pourtant 66% en 1996. L’anglais n’est plus utilisé que dans 45% des pages du world wide web. Contre 75% en 1998.

C’est désormais l’Asie qui se taille la part du lion avec 308 millions d’utilisateurs du web. Puis l’Europe, avec 232 millions de connectés, suivie de l’Amérique latine, qui, avec ses 59 millions, arrive en troisième position. L’Afrique et le Moyen-Orient sont classés dans une même catégorie et rassemblent 40 millions d’internautes. Un progrès, tout de même, puisque cette même région n’en comptabilisait que 33 millions en janvier 2007. C’est cependant notre zone qui arrive en tête en termes de croissance, avec un taux de 20%.

Pas de surprises en ce qui concerne les moteurs de recherche. Google est toujours en tête, talonné par Yahoo, et par le portail chinois Baidu en troisième position.

Print Friendly

Plus :  Net






  • Envoyer