Les e-mails de Sarah Palin ont été piratés

La colistière de John McCain est encore dans l’actualité avec une bourde en plus.

Sarah Palin est le gouverneur de l’Alaska depuis décembre 2006. Elle a été choisie par le candidat républicain John McCain comme sa vice-présidente en cas de victoire à la présidentielle américaine de novembre prochain.

Sarah «Barraccuda» (son surnom) utilise deux comptes yahoo non sécurisés pour ses e-mails personnels et professionnels : gov.palin@yahoo.com et gov.sarah@yahoo.com qui ont été piratés par un groupe qui s’appelle «Anonymous». Ce groupe de hacker a, en effet, récupéré tous ses mails et son carnet d’adresse puis les a publiés sur le site wikileaks.org/.

Le tout a commencé la semaine dernière avec les médias US qui ont vivement critiqué l’insouciance du gouverneur d’Alaska à utiliser deux boites e-mails non gouvernementales et non sécurisés pour son travail et sa vie personnelle.
Une fois ces deux adresses de courriels révélés, la course au hacking a été lancée et a abouti en quelques jours. Une fois arrivé à ses fins, le groupe de pirates Anonymous a aussitôt envoyé un mail depuis la boite mail de Sarah à son assistante Ivy Frye :

«Chère Ivy,

Vous me connaissez pas, mais je fais partie d’un groupe internet, on s’appelle Anonymous.

Ce mail a été piraté par Anonymous, bien que je n’y aie pas personnellement participé. J’ai tout simplement récupéré le mot de passe du compte et je l’ai changé pour prévenir d’éventuels dégâts.

Merci de vous mettre en contact avec Sarah Palin et l’informer du nouveau mot de passe pour ce compte qui est :

Samsonite1

Merci et meilleurs vœux

Les bons anonymous »

Suite à cette intrusion, aussitôt les adresses e-mails yahoo du gouverneur de l’Alaska ont été supprimées, aussitôt le groupe Anonymous a publié les captures d’écrans sur le site wikileaks.

Ce dernier a été assailli par les visites au point de saturer sa bande passante : il était inaccessible depuis la Tunisie toute la journée du jeudi mais difficilement joignable depuis le matin du vendredi.

Bref, une bourde en plus, mais à la sauce hightech, à ajouter au Palmarès de la colistière de John McCain et éventuelle vice-présidente de la première puissance mondiale.

Print Friendly

Plus :  Net






  • Envoyer