Quand Google éternue, tous les sites toussent !

Le samedi 31 janvier 2009, un étrange bug a affecté le moteur de recherche Google.

En effectuant une recherche sur ce moteur, vous avez peut-être été choqué en lisant cette phrase d’alerte : «Ce site risque d’endommager votre ordinateur».  Tous les sites, même Google, étaient classés dangereux (sic) !

Cette panne, qui a duré environ une demi-heure, est, selon Google, une simple  «faute humaine», expliquée le jour même sur son blog de la façon suivante : «L’origine est liée à une erreur humaine dans la manipulation des données envoyées par StopBadware. Depuis 2006, Google utilise un filtre de sécurité qui est joint à une base de données fournie par Stopbadware.org, site de veille contre les malwares. Le domaine étant très dynamique, Google reçoit donc des mises à jour quotidiennes. Or, dans l’une de celles reçues aujourd’hui (ndlr : le jour du bug), le service chez Google chargé d’appliquer ce filtre a tout simplement coché la valeur « / », étendant le filtre à toutes les URL dans le monde !
Mécaniquement, absolument tous les sites ont été catalogués comme des nids à virus dans les résultats de Google, affublé d’un inquiétant ‘’Ce site risque d’endommager votre ordinateur ‘’
.
Ce bug a causé une perte énorme dans le trafic Internet sur plusieurs grands sites. Pour l’exemple, le site Rue du commerce a publié un graphique de son trafic durant cette journée, où on voit baisser sensiblement le nombre des visites entrantes pendant ce bug (voir la flèche du graphe ci-dessous). 

Conclusion : ce bug est une preuve formelle de la suprématie du moteur de recherche Google par rapport a ses concurrents.

Welid Naffati

Print Friendly

Plus :  Net






  • Envoyer