Tunisie : Plainte des douaniers contre Klay BBJ et Hamzaoui

 

Le Syndicat des Agents de la Douane a déposé une plainte auprès du Procureur de la République contre les rappeurs Klay BBJ et Med Amine Hamzaoui. C’est ce que nous a confirmé M. Mohamed Ghodhbane, président du bureau exécutif du syndicat. Il s’agit d’une plainte formulée sur le fond du clip «Wa9tech».

hamzaoui-klay-bbj300112Réalisé par «Wahed Hbayeb» (pseudo), le clip met en scène, dans deux plans, un homme en uniforme d’agent de la douane malmené par Klay BBJ et un figurant. «C’est une insulte envers tout le corps de la douane. Nous ne pouvons pas tolérer ça» déclare M. Ghodhbane à Tekiano. Dans le même morceau, les rappeurs expriment, d’une manière toute crue, leur haine envers les flics et critique sans concession l’abus de pouvoir policier. «Nous ne sommes pas contre le droit de ces rappeurs à la liberté d’expression et de création mais à condition qu’ils ne portent pas atteinte à qui que se soit» réplique le président du bureau exécutif du Syndicat des Agents de la Douane.

De son côté, Klay BBJ a été sidéré quand nous lui avons annoncé la nouvelle. «Je n’ai fait qu’exercer mon droit de m’exprimer librement. Il suffit de regarder les clips aux Etats Unis d’Amérique, en France ou ailleurs pour constater que le propos et les images vont beaucoup plus loin sans que ça valent aux artistes des sanctions» nous confie le rappeur.

Produit par Cloch’art Production, le clip-vidéo de «Wa9tech» a été posté sur Youtube le 24 janvier 2012. Depuis, il a été visionné plus de 191 000 fois. Mais le Syndicat des Agents de la Douane n’a déposé sa plainte que vers la fin de la semaine écoulé. M. Ghodhbane nous en parle : «Nous avons été choqué quand le clip a été diffusé sur Nessma Tv. C’est ainsi que nous l’avons découvert. Nous avons aussitôt contacté Nebil Karoui qui s’est excusé».

Le clip de «Wa9tech» a été diffusé dans «Net Mag», émission hebdomadaire dédiée à l’actualité du web et diffusée le soir du mercredi dernier sur Nessma. «Notre service de communication a reçu un courrier, à ce sujet, de la part du Syndicat des Agents de la Douane. Il a été transmis aux responsables de la programmation qui ont décidé de ne plus le diffuser vu qu’il a offensé ce corps professionnel» nous informe une source responsable chez Nessma Tv.

Les recours à la justice pour des litiges en rapport avec des questions de liberté d’expression et de création sont de plus en plus fréquent ces derniers temps en Tunisie. Les décrets-lois n° 116 du 2 novembre 2011 et n° 115 et 116 portant, respectivement, la création de la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) et sur l’organisation du secteur de l’information n’ont pas encore été mis en œuvre. En attendant, c’est l’opacité qui exerce ses pouvoirs malveillants sur une justice aspirant à l’indépendance.

 

Thameur Mekki

Lire aussi :

Tunisie : Le duo de «Zakataka» de retour avec «Wa9tech»

Print Friendly

Plus :  Musik   TopNews






  • Envoyer