Tunisie :Présentation du code de déontologie de la presse maghrébine

 

Le code de déontologie de la presse maghrébine a été présenté mercredi 30 janvier lors d’une rencontre de presse tenue au siège de la délégation de l’union européenne à Tunis. M. Taieb Zahar, président de l’association des directeurs des journaux tunisiens a souligné que ce code est une action utile pour réhabiliter la presse écrite et mettre le cursus haut pour la promotion de sa qualité. Parmi les devoirs des journalistes, selon ce code, figurent le respect des faits, l’origine de l’information publiée qui doit être identifiée, la séparation entre les commentaires et les faits et entre information et publicité.

Le code interdit au journaliste le plagiat ou de confondre son travail avec celui du policier. Il lui est aussi interdit de révéler l’origine des informations obtenues confidentiellement.

Le code exige le respect de la vie privée et de la dignité de la personne, et bannit l’incitation à la violence et à la haine raciale, ethnique et religieuse, encourage au respect des cultes et des croyances et à la protection des mineurs et des personnes vulnérables. “Le journaliste s’interdit d’utiliser les publications, ou tout autre support d’information à des fins de règlement de compte avec ses confrères”, note le code.

Dans une deuxième partie, le code présente les droits du journaliste dont le libre accès aux sources, le droit à la sécurité, à la protection légale et au respect de la dignité. Le journaliste a droit, selon le code, à des conditions de travail décentes et à la formation continue.

Un premier “forum pour la déontologie maghrébine” s’est tenu du 22 au 24 janvier courant à Hammamet avec la participation des principaux acteurs de la presse des cinq pays maghrébins et l’appui de la Fondation Friedrich Ebert. Le forum a permis d’aboutir à “un texte consensuel” ayant pour but d’encadrer et de garantir l’exercice de la liberté d’informer. Parmi les recommandations du forum, la célébration le 24 janvier de chaque année de la journée déontologique professionnelle et la création d’un observatoire du journaliste maghrébin.

TAP

Print Friendly

Plus :  Medias   News






  • Envoyer