Ces Tunisiens qui partagent leur tour du monde sur le Net

 

Ce sont des jeunes tunisiens qui ont décidé de tout balancer, le temps de quelques mois, bien que bien installés, pour vivre une aventure improbable, casser les habitudes et faire un break aventure. Se ressourcer, voir de nouveaux horizons, vivre des anecdotes inédites, ces expériences les changent mais les forgent et nous donnent tellement envie, à nous qui suivons leur périple sur le Net, de faire pareil.

Parmi ces aventuriers insolites, nous avons sélectionné trois profils qui se sont fait connaître via leur page Facebook et leurs blogs et qui ont eu l’amabilité de partager avec les internautes les souvenirs de leurs passages dans différents pays du monde à travers des récits, photos et autres vidéos insolites. Des ambassadeurs d’un nouveau genre qui sont partis à la découverte de l’inconnu avec le drapeau tunisien sur le cœur.

Tabba3ni/ Follow Me

C’est le voyageur tunisien qui a donné envie à plusieurs de tenter l’aventure et a été certainement le plus suivi avec plus de 31.000 fans sur sa page Facebook . Ce jeune ingénieur a su séduire ses lecteurs grâce à ses clichés tellement originaux et ses textes insolites.

La particularité d’Arafat c’est qu’il a le don d’immerger les lecteurs dans l’ambiance. Il raconte tellement bien ce qu’il ressent, les difficultés qu’il rencontre et ce qu’il endure, qu’il te fait immédiatement vaguer ailleurs et tu ne te rends compte que t’es assis sur une chaise qu’à la fin du récit.

Ce vadrouilleur a décidé d’entamer un voyage qui a duré 10 mois en Asie à vélo, muni d’un appareil photo, de quelques provisions, de beaucoup de courage et de volonté; il n’a pas hésité à frapper des portes pour se réfugier dans des moments difficiles et d’inventer des plans de fortune. Il a traversé la Turquie, la Géorgie, l’Iran, l’Azerbaidjan, l’Afghanistan, l’Ouzkbékistan, le Kazakhstan pour rentrer ensuite en avion de la Chine.

tabba3ni2-032013

Extrait d’un de ces passages dans un village afghan : «je reviens alors au groupe et à ces gentils, douteux afghans, et oups ça commence les demandes délicates, ils veulent voir mon appareil photo, il fallait que je fasse semblant de faire confiance et je sors l’appareil… et c’était plus dur à gérer. A côté de moi, j’avais ma boite de guidon qui me sert à porter des objets importants, argent, passeport, appareil photo, et du coup ils m’ont demandé ce qu’elle contient.

Je l’ouvre, et je me rappelle du coup que j’avais mis dedans ce matin un « settin 7ezb ».. je le ressors et je leur montre… Et brusquement un silence magique régna… pour moi ce moment était un des plus forts moments du voyage, voir l’effet magique du coran sur ces gens, et voir le changement incroyable de comportement, c’était fort et ça a duré quelques minutes, le temps que chacun tienne le coran entre ses mains, l’ouvre et l’embrasse».

Aujourd’hui il est de retour en Tunisie et a récemment rencontré ses suiveurs pour partager avec eux l’émotion des moments qu’il a vécus et répondre à leurs questions.

Gahaf Tounsi

Dans le genre décalé mais avec beaucoup d’humour, des postes et photos improbables, celui qui se fait appeler Gahaf Tounsi a décidé d’entamer un voyage autour du monde à moindre coup.

« Je suis parti pour un tour du monde avec ma caméra et cela avec un budget qui ne dépasse pas les 100$ par mois. Je pense faire un documentaire sur cette aventure qui aboutira dans quelques années, mais en attendant, je poste des photos, des vidéos et des petites histoires sur mon blog et ma page Facebook», écrit-il sur son site.

« A travers cette page Facebook et le documentaire final, j’essaye de promouvoir une nouvelle façon de voyager et de vivre. Celle de vivre indépendamment de l’argent et du confort. Le voyage est riche en authenticité et en aventure, surtout dans un contexte où la société est devenue trop matérialiste, ou les gens s’attachent trop à l’argent et aux apparences. ».

Pour dormir, cet aventureux fait du CouchSurfing (dormir chez l’habitant). Il mange la nourriture la moins chère possible et publie régulièrement ses dépenses sur sa page Facebook et c’est pareil pour ces déplacements, toujours les moyens les moins coûteux qui lui font faire des rencontres inattendues. Il n’hésite pas aussi à faire de petits boulots ou à faire appel à des réseaux comme l’association AISEC dans laquelle il fut actif.

gahaf-042013

Actuellement il se trouve en Inde mais en juin, il compte partir au Sri Lanka pour un mois, puis Malaisie pour une durée de 3 mois. Il va essayer de faire le tour de l’Asie avant de partir en Amérique latine.

« La finalité de ce voyage est de créer un documentaire qui poussera les gens à réfléchir et reconsidérer leurs choix, leur mode de vie et leurs repères, en se basant sur une expérience concrète qu’est la mienne», dit-il via son site. D’ailleurs, il invite des contributeurs à participer au financement de la réalisation du documentaire et de l’aider pour arriver jusqu’au bout de sa folie.

The Breakaway Tunisian Girl

Cette fois-ci, c’est une Tunisienne qui a attrapé le virus de l’aventure et a décidé de tout lâcher pour partir faire du bénévolat à l’autre bout du monde, au Cambodge. «J’ai longtemps attendu pour vivre mon rêve de petite fille, celui de parcourir le monde! Je me disais “un jour, un jour je le ferai”…aujourd’hui, un sac à dos et des moyens limités, je pars avec dans le cœur un message de paix et dans l’esprit une volonté forgée par les moments durs de la vie, je pars à la rencontre de l’humanité! Soyez mes compagnons de route.. Suivez moi! », écrit-elle pour présenter sa page.

sa-no-to-barries-032013

Dans son site, elle explique les motivations qui l’ont poussée à faire le grand saut et à partir malgré tous les obstacles qu’elle a pu rencontrer en tant que fille tunisienne avant tout, puis les difficultés administratives et budgétaires. Mais ses récits de partage et de rencontre donnent envie de tenter le coup. Elle propose aussi des astuces pour voyager facile ainsi que des bons plans.

Actuellement, elle se trouve en Thaïlande pour fêter le nouvel an thaïlandais, elle reviendra au Cambodge pour repartir ensuite au Laos… En juin elle veut partir à Macao pour faire le plus haut saut au monde le jour de son anniversaire…

 

Sara Tanit

Lire aussi :

Plus besoin de visa pour les Tunisiens qui veulent partir en Egypte

Un Tunisien à vélo aux pays des Talibans et des Persans

Print Friendly

Plus :  A la une   Reseaux Sociaux






  • Envoyer