Rafik Abdessalem passe devant la justice “grâce” à Olfa Riahi

 

rafik-bouchlaka-olfa-riahi-140Le ministère public du Tribunal de Tunis a décidé, dans la journée du lundi 20 mai 2013, de traduire l’ex-ministre des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, devant la justice pour des affaires de mauvaise gestion.

La condamnation de l’ancien ministre tunisien des Affaires étrangères est une réponse à des plaintes déposées en janvier 2013 par le groupe des 25 avocats qui se sont basés sur des documents présentés par la blogueuse tunisienne Olfa Riahi dans le cadre de l’affaire du “SheratonGate”.

Ce dernier est accusé, selon l’article 96 du Code pénal, d’avoir utilisé sa qualité de responsable pour en tirer profit et porter atteinte à l’administration. On lui reproche également l’usage de fonds publics pour obtenir des intérêts pour son propre compte ou pour le compte d’autrui.

Lire aussi :

Affaire Rafik Ben Abdessalem : Olfa Riahi sera entendue par le juge le 10 janvier

Affaire Rafik Abdessalem : La blogueuse Olfa Riahi auditionnée par le juge d’instruction

Print Friendly

Plus :  Politik   TopNews






  • Envoyer