Un journaliste de la Radio nationale tabassé par des salafistes

 

ammar-jebali-2013Le journaliste du site web de la Radio Nationale, Ammar Jebali, a été tabassé, lundi, en fin de matinée, par un groupe de salafistes, à la Cité Intilaka, banlieue populaire de Tunis. “Le journaliste a été tabassé par une douzaines de salafistes, alors qu’il assurait sur les lieux la couverture de violences qui venaient de se produire”, a confié à l’Agence TAP, sa collègue Zakia Mansouri.

“Les salafistes ont dépouillé Ammar Jebali de son appareil photo et de son portable, malgré son dossard de presse”, a précisé la même source, faisant remarquer que “les agresseurs accusaient le journaliste de délation pour le compte des forces de l’ordre”. Ammar Jebali qui a eu le nez fracassé et plusieurs contusions et écorchures sur différentes parties du corps a été transporté à l’hôpital Rabta pour recevoir les soins nécessaires. Le site web de la radio nationale a publié une photo du journaliste molesté.

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer