« La Vie D’adèle » rafle la Palme d’or au Festival de Cannes : Discours d’Abdellatif Kechiche

 

Le réalisateur franco-tunisien, Abdellatif Kechiche, a remporté la Palme d’or avec Adèle Exarchopoulos & Léa Seydoux grâce à son nouveau film «La Vie D’adèle – Chapitre 1 & 2 (Blue Is The Warmest Colour)» inspiré de la bande dessinée «Le bleu est une couleur chaude» au cours de la cérémonie de clôture de la 66ème édition du festival de Cannes.

Un long métrage qui a suscité beaucoup de polémiques, puisqu’il traite du sujet de l’homosexualité féminine avec plusieurs scènes plus que suggestives, a été largement salué par la critique et a réussi à séduire le jury présidé par Steven Spielberg.

vie-adele-cannes-2013-01

Lors de la remise du prix, le réalisateur franco-tunisien a tenu à remercier «Un homme qui l’a soutenu pour qu’il trouve son chemin, qu’il aime et qui le manque, Claude Berri». Puis d’ajouter: «Je voudrais dédier ce prix et ce film à cette belle jeunesse de France qui j’ai rencontrée durant la réalisation de ce film et qui m’a appris l’espoir de liberté et du vivre ensemble». Mais également «… à une autre jeunesse, il n’y a pas très longtemps, qui a vécu la révolution tunisienne, pour inspirer comment vivre librement, s’exprimer librement, aimer librement».

Ci-joint la vidéo de son discours et sa consécration comme deuxième réalisateur d’origine maghrébine à recevoir ce prix prestigieux du cinéma :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

S.B.

Lire aussi :

66ème festival de Cannes : “La vie d’Adèle” d’Abdellatif Kechiche en lice

Ahmed Hermassi présente son film à la section Short film Corner du festival de Cannes

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer