Hind Meddeb ,la journaliste franco-tunisienne, arrêtée après le procès de Weld El15

   

Hind Meddeb la chroniqueuse à France Info, a été arrêtée jeudi à Tunis au tribunal de première instance de Ben Arous «pour avoir exprimé son indignation après la condamnation à deux ans ferme du rappeur Weld El 15.

Libérée à 20 heures, elle a été convoquée pour comparaître devant le juge d’instruction lundi 17 juin dans la matinée», a fait savoir à Liberation son père, l’écrivain et enseignant Abdelwahab Meddeb. La jeune femme est accusée de trouble de l’ordre public et d’outrage à agents, précise-t-il. Relâchée dans la soirée, elle passera en comparution immédiate.

Jeudi, Libération avait publié une tribune signée de Hind Meddeb, dans laquelle elle prenait la défense de Weld el-15. «Aujourd’hui à Tunis, les rappeurs sont la voix du peuple, de la jeunesse, des plus démunis qui n’ont pas les moyens de résister à l’appareil d’Etat qui broie chaque jour des vies. Ce texte est un appel aux autorités concernées, écrit-elle. Je ne défends pas un rappeur qui insulte la police, je défends mon pays qui a le droit de disposer d’une police respectueuse de ses citoyens. En ce jour de procès, j’appelle les musiciens du monde entier à cosigner cet appel et à soutenir leur collègue Weld El 15 qui risque une peine aussi lourde qu’injuste.»

Le procès de Weld El 15 s’est tenu dans un climat tendu. Les soutiens du jeune homme, dont Hind Meddeb, se sont indignés avec véhémence du verdict et, à la sortie, ont été pourchassés par les policiers, selon plusieurs témoins présents à l’audience. La police aurait fait usage de gaz lacrymos. Sept personnes auraient été interpellées.

Source : libération.fr

Lire aussi :

Weld el 15 écope de 2 ans de prison ferme… journalistes et bloggeurs agressés lors du procès

Sayeb 15 : des rappeurs tunisiens soutiennent Weld El 15

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer