La FFF organise un débat sur les dispositions transitoires et le régime Politique

 

A la veille des discussions qui auront lui à l’Assemblée nationale constituante (ANC) autour du projet de Constitution, la Fondation pour le Futur (FFF) organise un atelier-débat autour des deux sujets qui ont suscité le plus d’intérêt depuis la publication du projet: les dispositions transitoires et le régime politique.

L’événement se tiendra le samedi 29 juin 2013 à l’Hôtel Africa, Tunis, de 10:00 à 13:30

Il aura lieu sous lorme de table ronde à laquelle participeront deux experts juridiques : Chafik Sarsar et Amin Mahfoudh; ainsi que deux membres de l’ANC : Lobna Jeribi et Omar Chetioui. Une quarantaine de membres de la société civile tunisienne participe également au débat qui vise à rapprocher la société civile des discussions autour du projet de Constitution et de contribuer à une meilleure appréciation du contenu du projet.

A noter que la Fondation pour le Futur est une organisation indépendante, multilatérale et à but non lucratif, dédiée à la promotion de la démocratie, des droits de l’Homme, et de l’Etat de droit. Elle soutient, dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) élargie, les initiatives des organisations de la société civile (OSC) engagées dans ces domaines tout en respectant l’identité culturelle de chaque pays.

La Fondation a son siège à Amman, en Jordanie, et dispose, depuis 2012, d’un bureau en Tunisie.

Communiqué

Print Friendly

Plus :  News   Politik






  • Envoyer