L’UGTT fixe un ultimatum d’une semaine au gouvernement d’Ennahdha pour partir

 

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a adressé vendredi 02 aout, un ultimatum au gouvernement dirigé par le parti Ennahda, lui donnant une semaine pour former un cabinet de techniciens en réponse aux mouvements de contestations qui sévissent en Tunisie.

L’UGTT, qui compte quelque 600.000 membres, affirme qu’en cas de refus, elle sera “obligée d’envisager” d’autres options rapporte l’agence Reuters.

L’UGTT, considérée comme proche de l’opposition, propose au pouvoir un compromis en instaurant un gouvernement technocratique tout en conservant l’ANC dont le calendrier de travail serait accéléré afin de doter la Tunisie d’une Constitution et d’un nouveau code électoral.

“Nous allons poursuivre les négociations et si nos demandes de changement de gouvernement et d’application d’un calendrier par l’Assemblée constituante ne sont pas prises en compte, alors nous serons obligés d’envisager d’autres options”, a dit le secrétaire général adjoint Bou Ali Mbarki à la chaîne locale Nesma TV.

Print Friendly

Plus :  News   Politik






  • Envoyer