Amina Sboui quitte Femen ; Et si c’était Israël qui finançait le mouvement?

Amina Sboui, qui est entrée en prison parce qu’elle a défendu le mouvement Femen, a déclaré qu’elle le quitte définitivement car elle ne connait pas les sources de financement de Femen et n’a pas apprécié les messages islamophobes véhiculés dernièrement par ses membres.

amina-femenAmina mentionne qu’elle ne veut pas que son nom soit associé à un mouvement anti-islam et n’a pas apprécié l’action effectuée par les femens devant l’ambassade de la Tunisie à Paris dans laquelle ils ont crié « Amina Akbar, Femen Akbar » et le faite qu’ils ont brulé le drapeau du Tawhid.

Elle a déclaré au huffington post Maghreb : « …Je ne connais pas les sources de financement du mouvement. Je l’ai demandé à plusieurs reprises à Inna, mais je n’ai pas eu de réponses claires. Je ne veux pas être dans un mouvement où il y a de l’argent douteux. Et si c’était Israël qui finançait? Je veux savoir… ».

Réagissant aux propos d’Amina, Inna Shevchenko, la leader de Femen, a posté sur son compte officiel Twitter le tweet suivant :  « Amina n’a pas seulement trahi Femen mais des centaines de femmes qui ont bougé pour sa libération pendant la campagne « Free Amina » et c’est à cause de cette action qu’elle est libre aujourd’hui. ».

 

inna_femen

S.B.
Lire aussi :

Femen Belgique attaquent Ali Laarayedh à Bruxelles

Amina Femen est libre !

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer