Insolite : Une employée licenciée car trop connectée sur Facebook

 

Une employée d’une société d’intérim française a été licenciée parce qu’elle se connectait trop souvent à Facebook depuis son travail. La cour d’appel de Pau a validé ce licenciement au début de l’été.

Les juges ont estimé que “les connexions très fréquentes, durant les heures de travail, à des sites communautaires tels que Facebook” et l’utilisation de sa boîte mail personnelle étaient un motif valable de licenciement.

C’est le patron qui a découvert le pot-aux-roses, alors que l’employée était absente et avait laissé son ordinateur allumé. Il fait alors des captures d’écran, qu’il a produites au tribunal. Selon lui, ces images montrent que la jeune femme “considérait son lieu de travail comme une véritable annexe de son domicile privé”. Pour l’avocat de la salariée, il ne s’agissait pas d’un abus. “Ce n’était pas pire qu’une pause cigarette”, a-t-il estimé.

D’après Europe1.fr

Print Friendly

Plus :  News   Reseaux Sociaux






  • Envoyer