Facebook Everywhere

 

Facebook et Twitter sont devenus aujourd’hui les dynamos de la communication. Certes, ces deux réseaux sociaux ont été source de polémique et de brouilles à maintes reprises, mais ils ont tout de même inspiré des myriades de personnes à travers le monde.

Pour mieux compulser l’empreinte qu’ont laissée ces deux communautés virtuelles sur la communauté réelle, on a fait un petit tour à travers le monde. Voici ce qu’on en a récolté :

Allemagne :

”Facefood”, un resto Kebab est implanté dans la ville de “Rietberg” qui met en valeur le rôle que joue FB comme source d’inspiration aussi bien pour les commerçants que pour les designers et les architectes d’intérieur.

facebookeverywhereallemagne

Argentine :

Cette peinture murale sous forme de maquette Facebook est apparue sur le mur de la centrale électrique de “Colegiales” , un quartier de la capitale Buenos Aires. On y lit: «Sé lo que haces » (qui signifie en français «Je sais ce que tu fais!»). C’est à travers cette peinture qu’on accuse d’une manière ironique d’abus vis-à-vis de la data de ses utilisateurs.

facebook_everywhere.argentine

Belgique :

Facebook dépasse les limites d’un simple réseau social pour devenir toute une culture. C’est le message qu’exprime ce dessin de Thierry Jaspart. Il a décidé de réaliser une fresque mettant en scène nos amis connus d’Internet, j’ai nommé “Rage Faces” (troll faces), “Pedobear” , “Long Cat”, “Keyboard Cat” , etc.

facebookeverywhere.belgique

Angleterre :

Plus précisément à Londres, un artiste connu sous le nom de “Questionmarc” s’exprime sur les murs d’un bâtiment en mettant en avant le petit oiseau de Twitter (l’ancienne version, pas la nouvelle). Son tweet ? “Just bombin’ a wall” est très simple.

interneteverywhere.angleterre

Tunisie :

Et si on utilisait la célébrité du réseau social pour promouvoir le business ? En Tunisie, on a même créé un salon de thé au centre-ville de la capitale, plus exactement à rue de Marseille baptisé « Salon de Thé FACEBOOK» !

facebookeverywhere.tunisie

Inde :

“Utilisez vos likes intelligemment”. Ceci est le message de toute une campagne de sensibilisation dont l’objectif est d’avertir les internautes des dangers du bouton “Like” sur Facebook . Cette campagne vise surtout l’affaire ayant touché Twitter et d’autres réseaux sociaux en Inde, dans laquelle de nombreux tweets d’utilisateurs ont ravivé des tensions ethniques entre Assamais et musulmans.

 

facebookeverywhere.inde

 

A.A

A lire :

La Vidéo de «Jaguar attacks crocodile» fait plus de 21 millions de vues en 5 jours sur YouTube

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer