Soirée de remise des prix du Concours de courts métrages de l’IFT et Goethe Institut

 

Traite-elysee-vertagAvec l’appui des écoles tunisiennes (Central.com, EDAC, ESAD, ISAMM, Netinfo), et en partenariat avec les ambassades de France et d’Allemagne en Tunisie, l’Institut français de Tunisie et le Goethe Institut avaient lancé, en janvier dernier, à l’occasion du cinquantenaire du Traité de l’Élysée, un appel à candidatures aux étudiants tunisiens en cinéma pour proposer des projets de courts métrages sur le thème de «la réconciliation».

Une première sélection avait ensuite permis à 10 projets de courts métrages d’être développés à travers des ateliers qui ont eu lieu en avril et juin derniers sur l’écriture de scénario, le story-board, le travail avec les comédiens et les techniques de dessin et d’animation.

Les recherches visuelles préliminaires, les recherches sonores ainsi que les techniques de montage et de mixage furent également à l’ordre du jour de ces ateliers qui étaient dirigés par la cinéaste Véronique Cratzborn, membre de la Société des réalisateurs de films en France (SRF), et le cinéaste et producteur Andreas Eicher

Ces deux professionnels avaient ensuite conduit un dernier atelier, début juillet, qui a permis à 45 étudiants de 5 écoles tunisiennes de finaliser leurs films.

A l’issue de ce processus, deux courts métrages seront enfin consacrés ce vendredi 4 octobre 2013 à 19h30 lors d’une soirée-projection au cinéma le Colisée.

Après la projection des 10 films réalisés par les étudiants, les lauréats seront sélectionnés par un jury composé de la Tunisienne Amira Yahyaoui, militante des droits humains et présidente d’Al Bawsala, de l’Allemand Andreas Eicher et la Belge Véronique Cratzborn.

Ils annonceront les deux équipes gagnantes qui seront invitées à un festival de cinéma renommé. 5 étudiants se rendront à Berlin en novembre 2013 pour le Festival International des Courts métrages INTERFILM, les 5 autres assisteront au Festival international du court métrage de Clermont Ferrand en janvier 2014.

Ce projet a été financé grâce au soutien du fonds franco-allemand pour les projets culturels en pays tiers.

D’après IFT

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer