Pour mieux connecter l’Afrique, la “World Wide Web Foundation” s’allie aux géants du web

 

Lundi 7 octobre, la World Wide Web Foundation, fondée par l’inventeur du web, Sir Tim Berners-Lee, et associée à une trentaine d’entreprises ou d’organisations telles que Google ou l’USAID, a annoncé le lancement de l’Alliance pour un Internet abordable (A4AI en anglais).

Celle-ci vise, comme son nom l’indique, à réduire le coût d’accès au web dans les pays émergents, avec pour objectif de faire passer le prix de la connexion sous la barre des 5% du revenu moyen dans chaque pays.

“Avec l’avènement des smartphones abordables, de nouveaux câbles sous-marins et les innovations dans l’utilisation du sans fil, la fracture numérique ne devrait pas perdurer. Le véritable goulot d’étranglement est politique, avec des réglementations anticoncurrentielles qui maintiennent des prix inabordables”, explique Sir Tim Berners-Lee, indiquant que “l’Alliance est pour la suppression de ces barrières”.

Et le père du web d’ajouter: “Ce fossé numérique ralentit les progrès dans des domaines vitaux tels que la santé, l’éducation et la science”.

Une initiative de lobby et de développement donc, au service des Africains… et de quelques poids lourds, surtout américains. Parmi les membres de l’Alliance, outre Google : Facebook, Yahoo, Microsoft, Intel Corporation, Microsoft, Alcatel-Lucent, Cisco ou encore Yahoo.

Source : jeuneafrique.com

Print Friendly

Plus :  Net   News






  • Envoyer