“L’extraction du gaz de schiste n’est pas à l’origine des secousses telluriques” (ministère de l’Industrie)

 

Le ministère de l’Industrie a démenti les informations qui ont circulé récemment imputant les secousses telluriques enregistrées dernièrement à Monastir (centre-est) et Gafsa (sud-ouest) à l’extraction du gaz de schiste.

Le ministère a ajouté, dans un communiqué, publié jeudi 24 octobre, qu’aucun permis de prospection et d’extraction du gaz de schiste n’a été attribué, réfutant ainsi l’existence de toute activité de ce genre actuellement.

Rappelons qu’une secousse tellurique d’une magnitude de 4 degrés sur l’échelle de Richter (9 degrés) a été enregistrée, vendredi 18 octobre, suivie de répliques les jours suivants.

La secousse et les répliques ont créé un état de panique parmi les citoyens et causé des dégâts matériels. Une autre secousse tellurique d’une magnitude de 2,3 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée, dimanche 20 octobre à Gafsa, selon les stations sismologiques de l’Institut national de météorologie (INM).

Un sismologue de l’INM avait nié, dans une déclaration aux médias, toute relation entre le gaz de schiste et les secousses telluriques enregistrées dans le gouvernorat de Monastir et ressenties également par les habitants de Sousse.

Il a affirmé que les secousses causées par la prospection de gaz de schiste sont généralement faibles et leur magnitude ne dépasse pas 2,5 degrés sur l’échelle de Richter.

 

Source : TAP

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer