Tunisie : Témoignage de la mère du terroriste de Monastir

 

mausolee-bourguiba-102013Hayat Saadi, mère du jeune Aymen Saadi, arrêté au mausolée de Habib Bourguiba à Monastir, mercredi 30 octobre, a déclaré à l’agence TAP que son fils a tenté de dépasser les frontières à travers la Libye pour la Syrie en mars 2012 et qu’il avait été arrêté à Ras Jedir.

Elle a également déclaré que le ministère de l’Intérieur est responsable de l’implication de son fils dans le terrorisme. Et a ajouté qu’Aymen Saadi a interrompu ses études (3ème année maths) pour s’orienter vers la Faculté d’Ennour des sciences de la Chariaa à Radès.

Hayat Saadi a souligné que son fils a quitté le domicile parental le 19 août dernier et qu’il l’avait appelé le 30 du même mois de Libye puis le 20 octobre de Turquie.

Hayet Saâdi fait endosser la responsabilité des actes commis par son fils au ministère de l’Intérieur qui était, selon ses dires, au courant des activités illicites d’Aymen Saâdi sans prendre pour autant les mesures qui s’imposent pour empêcher les jeunes de quitter le territoire tunisien pour aller combattre en Syrie.

A Lire :

Monastir : Une opération Kamikaze avortée mercredi 30 octobre

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer