Journée internationale contre la violence à l’égard des femmes: Affiches et chiffres choc

 

“La violence à l′égard des femmes ne se limite pas à une culture, une région ou un pays particulier, ni à un groupe donné de femmes au sein de la société. Les raisons profondes de la violence à l′égard des femmes résident dans l′inégalité historique de pouvoir dans les relations entre les hommes et les femmes et dans la discrimination persistante à l′égard des femmes”.

C’est ainsi que le site de l’ONU décrit ce phénomène qui a désormais sa journée. Le 25 novembre est proclamée Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Dans le cadre de cette journée, plusieurs organismes se mobilisent pour la sensibilisation à l’importance de la lutte contre ce phénomène. Ci-dessus une sélection d’affiches qui choquent pour ne pas sous estimer l’ampleur et le danger des ces agissements:

Si cela arrive une fois, ça peut se reproduire encore. Arrêtez le cycle avant qu’il ne débute :

affiche-1-violence

La violence verbale est aussi une forme de violence :

affiche-2-violance

Ce qui est dissimulé est encore pire :

affiche-3-violence

Les violations des droits humains sont toujours à la mode :

affiche-4-violence

Ne plus se taire :

affiche-5-violence

La campagne du Secrétaire général Ban Ki-moon a proclamé tous les 25 du mois une «Journée orange». L’objectif est de mener une sensibilisation permanente du public à la question de la violence contre les femmes et les filles, et non plus seulement une fois par an.

Des chiffres alarmants sont avancés :

Dans le monde entier, une femme sur cinq sera victime de viol ou de tentative de viol au cours de sa vie. Jusqu’à 70% des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie.

Entre 500.000 et 2 millions de personnes font l’objet de traite tous les ans à des fins de prostitution, de travail forcé, d’esclavage ou de servitude, selon les estimations. Les femmes et les filles représentent près de 80 pour cent des victimes découvertes.

On estime que plus de 130 millions de filles et de femmes actuellement en vie ont subi des mutilations génitales féminines, principalement en Afrique et dans certains pays du Moyen-Orient.

 

Tekiano

Lire aussi :

TEDx Carthage Women 2013: une édition étincelante orchestrée par des femmes inspiratrices !

Le combat des Saoudiennes pour conduire se passe aussi sur le Net !

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer