«Ammar 404» ne reviendra pas, selon Mongi Marzouk

 

ammar404-140Mongi Marzouk, ministre des Technologies de l’information et de la communication (TIC), a dissipé les craintes quant à un retour de nouveau de la censure sur le net, appelée communément «Ammar 404», en Tunisie, après la création de l’Agence technique des télécommunications (ATT).

Au cours de la rencontre périodique avec la presse, organisée mardi au palais du gouvernement à la Kasbah, le ministre a fait savoir qu’un ensemble des garanties ont été mises en place pour lutter contre le contrôle absolu, le renforcement des droits de l’homme, la protection des données personnelles et la contrôle de la cybercriminalité, en s’inspirant des expériences internationales.

M. Marzouk a également évoqué la création du Conseil supérieur du numérique, le 8 novembre 2013, dont l’objectif est d’élaborer une stratégie nationale en la matière outre la promotion de l’économie de savoir, la mise en place de projets dans le domaine des nouvelles technologies, la promotion du commerce électronique et le renforcement de l’accès à internet.

Le ministre a, encore, présenté le nouveau cadre réglementaire, régissant les interventions du fonds de développement des TIC qui assurera, annuellement, des crédits de l’ordre de 170 millions de dinars, afin de promouvoir le secteur des TIC.

Tekiano avec TAP

Lire aussi :

Reporters Sans Frontières demande le retrait du décret créant l’ATT

La création de l’ATT fait réagir Anonymous : non au retour de Ammar 404

L’Agence technique des télécommunications est créée… Est-ce le retour d’Ammar 404 ?

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer