Première enquête sur le célibat en Tunisie

 

Une première enquête nationale sur le célibat (ENCel) en Tunisie sera menée par l’office national de la famille et de la population (ONFP) et l’université Paris Diderot dans le cadre d’un accord de coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche qui s’étale sur cinq ans.

Selon un communiqué publié mercredi, l’objectif de cette enquête est d’identifier les raisons qui poussent les jeunes à rester de plus en plus longtemps célibataires en identifiant les nouvelles aspirations. Il s’agit aussi de mesurer les conséquences de ce fait sur le vécu et d’analyser la dynamique complexe des phénomènes qui peuvent à la fois être cause et conséquence du retard du mariage.

Ce projet comporte une enquête quantitative représentative au niveau national reposant sur un échantillon de la population tunisienne tiré de la nouvelle base de sondage attendu du recensement de 2014.

Selon le même communiqué, environ 2000 célibataires des deux sexes, âgés de 20 à 49 ans, seront interviewés dans le cadre de cette enquête qui reposera sur l’observation qualitative et les entretiens. Les résultats de l’enquête seront publiés début 2016.

Tekiano avec TAP

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer