Piratage des mots de passe: Facebook, Twitter, Google et Yahoo!

 

hackers-140Des cybercriminels ont intercepté près de deux millions d’identifiants sur différents réseaux sociaux, services de messagerie web et un logiciel de paye, via un serveur connu sous le nom de «Pony botnet». Ce logiciel de piratage a permis de corrompre 2 millions de comptes.

Le cabinet «SpiderLab», spécialisé dans la sécurité informatique, a répertorié que plus de 1,5 million d’identifiants de connexion, 320.000 comptes mails, 41.000 comptes FTP, 3.000 protocoles RDP et 3.000 SSH avaient été corrompus.

Parmi les sites concernés, les réseaux sociaux sont majoritaires: Facebook (57.06% du total), Google, Yahoo , Twitter, LinkedIn, etc.

Selon l’agence Reuters, les comptes du service de paie, adp.com, ont également été attaqués à hauteur de 1,43% du total.

Le cabinet n’a pas réussi à situer les victimes. Avec 96,66% des ordinateurs ciblés aux Pays-Bas, les chercheurs estiment que les cybercriminels ont utilisé un proxy dans ce pays. Il semble, toutefois, que de nombreux autres pays soient également concernés.

Bien choisir son mot de passe!

En effet, SpiderLab a mis en évidence que les mots de passe les plus utilisés pour ces comptes piratés sont :123456, 123456789, 1234, password et 12345.

Au-delà de ces mots de passe trop faciles à deviner, mais encore en tête, trop de consommateurs optent encore pour des codes avec un ou deux types de caractères, notamment des majuscules, des minuscules et autres chiffres et caractères spéciaux.

Dans l’idéal, SpiderLab estime que les mots de passe qui utilisent les quatre types de caractères et sont composés de plus de 8 caractères sont les plus protecteurs.

D’après yahoo.com

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   News






Une réflexion au sujet de « Piratage des mots de passe: Facebook, Twitter, Google et Yahoo! »

  • Envoyer