Trop de vieux politiciens ? Tunisiens élisez les jeunes !

 

 

Le paysage de la scène politique tunisienne se caractérise par l’âge relativement élevé des politiciens qui sont mis en avant pour gérer le processus transitionnel. Pas plus tard que la semaine dernière, le nom de Mustapha Filali a été proposé pour le poste de Premier ministre; il est jeune de 92 ans !

Ahmed Mestiri, âgé de 88 ans, a été aussi pressenti pour ce poste avant qu’un accord ne soit conclu finalement pour nommer Mehdi Jomaa (51 ans) chef du gouvernement tunisien, samedi 14 décembre.

Dans d’autres contrées et pays développés, notamment en Autriche, c’est un jeune homme de 27 ans, Sebastian Kurz qui est devenu chef de la diplomatie autrichienne, devenant ainsi le plus jeune ministre des Affaires étrangères en Europe! 

tunis_autriche

 

Est-il si rare de trouver de jeunes compétences ambitieuses, ici en Tunisie, capables elles aussi d’assumer des postes politiques?

Avec le prolongement incessant du dialogue national et depuis l’élection récente du PM, Mehdi Jomaa, de jeunes tunisiens proposent spontanément leurs candidatures pour faire partie du gouvernement, en affichant sur les réseaux sociaux leurs CV, profils, compétences et ce qu’ils peuvent apporter à la nouvelle composition qui va gouverner le pays ainsi que leurs programmes, s’ils sont élus.

Parmi ces jeunes, Bassem Bouguerra, initiateur de l’association Islah ou Reform, propose sa candidature pour le poste de secrétaire d’Etat chargé justement de la Réforme du système policier et sécuritaire, pendant une année et gratuitement.

bassem-bouguerra-122013

Un autre jeune doctorant, Tarek Cheniti, spécialiste dans les sciences de l’administration, propose un programme de réforme au niveau des administrations publiques et révision de certaines lois et taxes.

tarek-cheniti-122013

Une autre candidature vient de la part de Habiba Choubani, pharmacienne et directrice d’une société de produits médicaux depuis 30 ans. Elle propose de mettre son expérience au profit des ministères de la Santé ou des Affaires sociales:

habiba-Choubani-122013

Une page Facebook حملة #رشّح_شاب ou Campagne : élis un jeune voudrait rassembler ces compétences et invite les jeunes qui se voient capables d’apporter un plus pour améliorer l’état actuel des choses, à se proposer.

Récemment créée, elle vise à regrouper un maximum de CV blindés de jeunes en vue d’avoir une base de données de compétences en guise d’alternative pour l’avenir…Pour rajeunir ce gouvernement tunisien, d’une part, et pourquoi pas profiter des idées innovantes et audacieuses qui peuvent être la clé de sortie de la crise.

Sara Tanit

Lire aussi :

http://www.tekiano.com/ness/politik/8860-45-des-tunisiens-ne-savent-pas-encore-pour-qui-voter-.html

http://www.tekiano.com/net/actu/8775-video-je-suis-journaliste-je-ne-suis-pas-terroriste-.html

Print Friendly

Plus :  Politik   TopNews






  • Envoyer