Il signe ses initiales sur le foie d’un patient

 

initiales-patientUn chirurgien a été suspendu de ses fonctions, soupçonné d’avoir inscrit ses initiales sur le foie d’un patient au Royaume-Uni, ont rapporté mardi des médias britanniques.

En effet, lors d’une opération, Simon Bramhall, qui travaille à l’hôpital public de Birmingham, dans le centre de l’Angleterre, aurait écrit «SB» sur le foie d’un patient qui avait été transplanté, rapporte le Daily Telegraph.

Le chirurgien, un brin mégalo, s’est servi de gaz argon (un élément chimique non toxique utilisé en jet lors d’interventions chirurgicales) pour favoriser la coagulation des saignements diffus.

Normalement prévu pour sceller les plaies, il aurait cette fois fait office d’outils de pyrogravure sur l’organe du patient transplanté. C’est un de ses collègues qui a fait l’étrange découverte lors d’une opération de routine, selon la presse.

Les autorités sanitaires publiques ont simplement confirmé enquêter sur des allégations visant un chirurgien «à la suite d’accusations de faute professionnelle», sans préciser l’identité du médecin.

D’après liberation.fr

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer