Plus que 1000 candidats présélectionnés pour coloniser Mars

 

La société hollandaise «Mars One» a annoncé avoir sélectionné plus de mille personnes parmi les candidats prêts à s’envoler direction Mars, pour créer la première colonie humaine sur cette planète. Un projet qui semble totalement fou mais qui a pourtant attiré plus de 200.000 personnes.

La moyenne d’âge de ceux qui ont été retenus est inférieure à 35 ans et la proportion d’hommes est légèrement supérieure à celle des femmes. Au final, seulement 24 élus devront être gardés.

 

Pour déterminer ceux qui feront partie du voyage, une deuxième phase de sélection aura lieu. L’équipe de physiciens, médecins et astronautes qui travaillent pour cette fondation va soumettre à partir de 2014 les finalistes à plusieurs tests physiques et psychologiques pour évaluer leur motivation, leur état de santé et tester leurs capacités physiques et émotionnelles. «Le processus de sélection devrait durer environ deux ans», a annoncé «Mars One» dans un communiqué.

La société a eu l’idée de créer une télé-réalité autour de ce voyage. Les 24 participants seront filmés en permanence durant tout leur voyage et leur installation. Mais des questions subsistent autour de la faisabilité du projet car on ne sait toujours pas si la planète Rouge est habitable.

planet-mars-candidat-02

Les responsables de «Mars One» assurent que les technologies pour établir une base humaine permanente sur la planète Rouge existent déjà. D’ailleurs, la fondation a conclu, en décembre 2013, un accord avec le géant américain «Lockheed Martin», pour mettre en place une sonde qui doit être envoyée en 2018 sur Mars pour préparer le terrain.

Elle espère aussi pouvoir utiliser des versions modifiées de la navette spatiale, que la société «californienne SpaceX» a mises au point pour ses propres projets d’exploration spatiale.

planet-mars-candidat-01

Reste qu’il demeure, pour plusieurs spécialistes de l’exploration spatiale, beaucoup de facteurs qui rendent un périple vers Mars très risqué en l’état actuel des connaissances scientifiques.

Le voyage, qui dure environ un an, peut avoir des effets très violents sur le corps. Perte de densité osseuse, gonflement du visage et des mains et multiplication des risques cardiaques sont les principales conséquences de la microgravité qui règne dans un astronef.

Êtes-vous sur la liste ?

A.A. D’après france24.com

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer