Cinéma : «Précipice» et «Hecho en casa» à la Salle Le RIO

 

Exit Productions a le plaisir de vous inviter à l’avant-première commune de ses deux derniers films: «Précipice» de Nadia Touijer et «Hecho en casa» de Belhassan Handous. Ces films seront diffusés le mercredi 22 janvier 2014, à 19 heures, à la salle Le Rio (Tunis). L’entrée est libre et gratuite.

film-precipice«Précipice» de Nadia Touijer

«Précipice» est un court-métrage de fiction de19 minutes écrit et réalisé par Nadia Touijer. Le film raconte l’histoire de Touhami et Mongi qui reçoivent de la part des autorités locales un mouton pour l’Aïd qu’il faudra partager. Ne se connaissant pas, les deux hommes empruntent des routes montagneuses pour rentrer chez eux, et c’est ainsi que le chemin du retour devient un espace de naissance d’une nouvelle relation entre les deux hommes.

Tout au long de la traversée, plusieurs situations vont confronter les deux hommes à leurs égoïsmes et altérités respectifs.

Le film est produit en collaboration avec Les films de la Veille (Belgique) avec le soutien du ministère de la Culture tunisien et du Fonds francophone (OIF, CIRTEF).

Achevé en octobre 2013, il a été projeté en Compétition Officielle à l’Abu Dhabi Film Festival et a été diffusé sur la chaîne BBC Arabia dans le cadre du programme «Cinéma alternatif».

L’auteur du film, Nadia Touijer, a effectué des études en Montage à la prestigieuse IDHEC (Belgique). Scénariste, monteuse et réalisatrice, elle a travaillé sur plusieurs dizaines de projets et a réalisé auparavant deux courts-métrages: «Le refuge» et «Traversée».

Elle prépare actuellement son premier long-métrage.

hecho-en-casa-2014«Hecho en casa» de et par Belhassan Handous

«Hecho en casa» (fait maison) est un long-métrage documentaire de 78 minutes, conçu, filmé et réalisé par Belhassan Handous. En 2008, étudiant en Espagne, ce jeune tunisien commence à filmer son quotidien avec un téléphone portable.

Au fil des rencontres, le filmeur se prend au jeu et n’arrête pas de tourner pendant 4 années de suite: son retour en Tunisie, la jeunesse qui rêve d’ailleurs, la révolution… Chronique filmée au plus prés de l’intimité et des événements, «Hecho en casa» est un portrait doux-amer et expérimental d’une jeunesse qui essaie de s’enchanter encore du monde.

Le film est totalement indépendant et autofinancé par Exit Productions. Au bout de 5 ans de travail, «Hecho en casa», œuvre libre et atypique, sera projetée en première mondiale.

Belhassan Handous, ancien membre de la Fédération Tunisienne des Cinéastes amateurs signe ici son premier film, après avoir effectué plusieurs travaux photographiques dont notamment la série «Auto-excavation» présentée en 2013 au Global Film Festival à Berlin.

Présentation d’Exit Productions

Avec ses deux dernières productions, Exit confirme sa place centrale dans la production cinématographique tunisienne. Entre 2007 et 2013, la société a produit 12 films en tous genres et de toutes durées dont plus de la moitié sont totalement autoproduits et dont plus de la moitié sont des premiers films.

Cette société de production cinématographique parmi les plus prolifiques, terreau pour toute une nouvelle génération de cinéastes et de techniciens, est aussi aux avant-gardes d’une expression cinématographique singulière et novatrice en misant sur une totale liberté de création, de point de vue et de forme.

 

A lire aussi :

«La Vie d’Adèle» couronnée meilleur film étranger par la critique américaine

Bastardo sélectionné au Festival international du film de Palm Springs aux USA

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer