Tunisie-USA : « Ansar Al-Sharia », une organisation terroriste étrangère

 

embassy-usa-130Le 10 Janvier 2014, le Département d’État a annoncé la désignation d’Ansar al-Shari’a en Tunisie, avec deux groupes distincts en Libye, en tant qu’une organisation terroriste étrangère. En outre, le Département d’Etat a également désigné Seifallah Ben Hassine, le leader d’Ansar al-Shari’a communément appelé “Abou Iyadh,” comme terroriste mondial expressément désigné.

Ces désignations reflètent notre volonté de réduire la capacité de ces organisations et les individus à commettre des actes violents en leur coupant les apports financiers et tous types de soutiens qu’ils pourraient recevoir. Les conséquences de ces désignations comprennent une interdiction de fournir un soutien matériel ou des ressources ou un engagement dans des opérations avec ces groupes et ces individus.

Au mois d’août 2013, le gouvernement tunisien avait classé Ansar al-Shari’a organisation terroriste et l’avait impliqué dans des attaques contre les forces de sécurité tunisiennes et les assassinats de personnalités politiques tunisiennes. Ansar al-Shari’a en Tunisie est également impliqué dans l’attaque contre l’ambassade américaine et l’école américaine à Tunis survenues le 14 septembre 2012 et mettant en danger la vie de plus d’une centaine d’employés de l’ambassade américaine. Nous continuons d’exhorter le gouvernement tunisien à traduire en justice les auteurs de l’attentat du 14 septembre 2012 contre l’ambassade américaine et l’école américaine à Tunis.

Étant donné que la Tunisie et les Etats-Unis font face à un ennemi commun, qui est le terrorisme, nos pays continuent de collaborer pour combattre et vaincre la menace terroriste. Les États-Unis a renforcé son assistance en matière de sécurité pour aider le gouvernement tunisien dans ses efforts de lutte contre le terrorisme, ce qui affecte directement le développement, la stabilité et la croissance économique de la Tunisie.

Contrairement à ce qui a été reporté par les médias, les forces américaines n’ont pas pris part dans l’arrestation présumée de Seifallah Ben Hassine (Abou Iyadh) en Libye.

 

Communiqué Ambassade des Etats-Unis à Tunis

Print Friendly

Plus :  Politik   TopNews






  • Envoyer