IBM investit 1 milliard de dollars dans l’informatique cognitive Watson

 

IBM vient d’annoncer la création d’IBM Watson Group, une nouvelle division qui rassemblera les logiciels, les services, la recherche, les experts et les forces commerciales d’IBM pour accélérer le développement et la mise sur le marché de nouvelles catégories d’applications dédiées à l’informatique cognitive.

Des solutions basées sur la technologie cognitive de Watson

ibm-watsonIBM souhaite investir 1 milliard de dollars dans le Watson Group. 100 millions de dollars sont destinés à des investissements en capital de risque afin de soutenir les start-up qui développent des applications cognitives grâce au Watson Developers Cloud, lancé en novembre dernier. Cette division est constituée d’environ 2000 employés d’IBM.

La firme américaine a également comme projet d’ouvrir un nouveau siège Watson dans la “Silicon Alley”, le pôle technologique de New York. L’équipe y sera composée de codeurs, chercheurs, développeurs, marketeurs et d’experts de l’industrie qui collaboreront avec les clients et les partenaires pour les aider à développer et à lancer plus rapidement sur le marché des solutions basées sur la technologie cognitive de Watson.

Définition de Watson

Watson est une plate-forme révolutionnaire qui représente une nouvelle ère de l’informatique grâce à sa capacité à interagir en langage naturel, à traiter de grandes quantités de données diverses et hétérogènes et à apprendre de chaque interaction. Watson est le conseiller idéal, par sa capacité à passer au crible et à comprendre des quantités massives de données à une vitesse sans précédent. Il accompagne les professionnels dans la compréhension rapide et facile des données, tout en augmentant au fil du temps leurs connaissances, sources de valeur.

Avec cette annonce, l’objectif d’IBM est d’accélérer ses efforts commerciaux et de s’imposer dans la prochaine ère de l’informatique cognitive. Gartner a récemment cité Watson dans son Top 10 Strategic Technology Trends pour 2014, et prévoit que d’ici 2017, 10% des ordinateurs seront en mesure d’apprendre comme le fait déjà Watson.

Tekiano

Print Friendly

Plus :  Applis   TopNews






  • Envoyer