Mehdi Jomaâ en visite à Alger ce dimanche

 

mehdi-jomaa-140Compte tenu des évolutions positives qu’a connues la semaine dernière la Tunisie avec l’adoption de la Constitution et le vote de confiance au nouveau gouvernement, les rapports algéro-tunisiens sont appelés à se renforcer davantage grâce à la volonté des deux pays de les hisser au niveau d’une relation stratégique.

C’est dans cette optique que s’inscrit la visite prévue ce dimanche à Alger du chef de gouvernement tunisien Mehdi Jomaâ. C’est ce qu’a appris Algerie patriotique de sources sûres. “Le fait que le responsable tunisien réserve son premier déplacement à l’étranger à l’Algérie après les deux victoires liées au vote de la Constitution et la confiance de l’Assemblée constituante, c’est un signal fort qui ne trompe pas, en ce sens que notre pays s’est montré solidaire en toute circonstance avec le voisin tunisien qui traverse une période difficile, sinon décisive, de son histoire”.

«Ceci a une signification politique importante en ce qui concerne la volonté des deux pays de construire une relation forte et fraternelle», indique notre source. La Tunisie sait qu’elle a toujours compté sur le soutien de l’Algérie, notamment sur les plans diplomatique, sécuritaire et économique, pour se renforcer et retrouver sa stabilité.

Une dimension, faut-il le préciser, que l’Algérie considère comme plus que prioritaire vu l’importance de ce volet dans le traitement de la nuisance terroriste. Les travaux du 22e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine qui se tient à Addis-Abeba a d’ailleurs constitué une opportunité pour les ministres des Affaires étrangères des deux pays d’échanger leurs points de vue sur les prochaines échéances dans le cadre des relations de fraternité et de coopération entre l’Algérie et la Tunisie.

C’est dans cette perspective que le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, s’est entretenu jeudi dans la capitale éthiopienne avec son homologue tunisien, Mongi Hamdi. Il s’agit, en effet, surtout de préparer les travaux de la Commission mixte algéro-tunisienne de coopération qui tiendra une nouvelle session le 8 février à Tunis au niveau des chefs de gouvernement. Ceci constitue une autre preuve de la détermination des deux pays voisins et frères à donner à leur relation bilatérale une dimension plus globale qui va au-delà des simples contacts ou partenariats habituels entre pays voisins.

Source : Algériepatriotique.com

Print Friendly

Plus :  News   Politik






  • Envoyer