Tunisie – Terrorisme: Kamel Gadhgadhi, c’est qui ?

 

gadhgadhi-terroriste-130Kamel Ben Taïeb Gadhgadhi, fils de Yamina et Taïeb Gadhgadhi, est né le 18 mai 1979 à Ghardimaou, une petite ville située dans le gouvernorat de Jendouba.

Kamel Gadhgadhi, qui maîtriserait 5 langues, a commencé des études en Tunisie, pour les poursuivre il y a quelques années aux USA, où il a été par la suite expulsé, suite à l’attentat du 11 septembre. Revenu en Tunisie, il adhère à un mouvement religieux extrémiste.

Gadhgadhi occupait le poste de cadre financier avant d’être accusé d’avoir assassiné les martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, respectivement le 6 février et le 25 juillet 2013.

D’autres actes terroristes lui ont été attribués, notamment l’égorgement des huit soldats martyrs à Jebel Chaambi le 29 juillet 2013.

Selon les aveux de Mohamed Aouadi, l’un des dirigeants de l’organisme classé terroriste ‘Ansar Chariaa’, Gadhgadhi serait aussi impliqué dans l’affaire du dépôt d’armes à Mnihla et l’organisation des sessions d’entrainement pour les membres de l’organisme en Libye.

Mardi 4 février 2014, le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a déclaré lors d’une conférence de presse que le corps de Kamel Gadhgadhi figure parmi les dépouilles des sept terroristes abattus lors des opérations sécuritaires à Raoued (gouvernorat de l’Ariana), d’après les investigations préliminaires.

A.A

Lire aussi:

Raoued dernier bilan : Un sergent de la Garde nationale et 7 terroristes tués (photos)

L’opération sécuritaire contre les terroristes se poursuit à Raoued

Print Friendly

Plus :  Politik   TopNews






  • Envoyer