Ce chercheur tunisien va-t-il révolutionner la fibre optique ?

 

fibre_optique-tunisiana-130Le jeune chercheur de Sup’Com, Amine Ben Salem, a décroché le Prix de la Thèse de la Fondation Télécom et l’Institut Mines-Télécom France.

Le travail de thèse de Ben Salem a été sélectionné pour recevoir le prix de thèse, lors de la cérémonie de remise des prix qui se déroulera à Paris le 9 avril 2014, indique un communiqué de Sup’com.

Chaque année, la Fondation Télécom et l’Institut Mines- Télécom France organisent la journée de restitution du programme “Futur & Ruptures” au cours de laquelle les résultats des travaux de recherche sont présentés au public d’experts.

Plus de 130 personnes se sont rendues, le 30 janvier 2014, à l’Institut Mines-Télécom, à Paris, pour participer à cette troisième édition. Cette distinction vient montrer la haute qualité des travaux menés dans le laboratoire de recherche Gres’Com de Sup’Com, lit-on dans le communiqué.

Amine Ben Salem a soutenu sa thèse de doctorat en septembre 2013 à Sup’Com. Ses travaux ont porté sur la caractérisation de nouvelles structures guidantes à base de fibres optiques de dimension submicronique.

Ces fibres présentent des propriétés optiques exceptionnelles et permettent de nombreuses applications comme les nouvelles sources de rayonnement opérant dans l’infrarouge et les capteurs à haute sensibilité.

Tekiano

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer