Tunisie: Grève de la Recette des Finances:Cri d’alerte des étudiants boursiers

 

bourse-etudiant-140Cela fait déjà plus d’une semaine que les recettes des finances font une grève ouverte empêchant ainsi des milliers de tunisiens de payer leurs impôts mais aussi d’effectuer des opérations monétaires nécessaires pour le renouvellement de papiers administratifs et autres.

Cette grève paralyse carrément les citoyens mais empêche de simples étudiants de subvenir à leurs besoins et de recevoir leurs bourses. Une affaire qui peut sembler anodine pour plusieurs personnes mais beaucoup d’étudiants tunisiens dépendent de cette somme minime pour subvenir à leurs besoins…

Nous partageons ici un cri d’alerte d’un étudiant tunisien qui s’est vu empêcher d’avoir sa bourse à cause de ces procédures administratives et la grève de la recette des finance, en espérant que toute cette frénésie finira bientôt.

« Dans un pays où chacun cherche son intérêt personnel, où l’intérêt individuel passe avant l’intérêt du groupe, un pays où celui qui détient le pouvoir veux plus et celui qui n’a rien coule encore d’avantage…

Hier c’était prévu que les bénéficiaires de bourse d’étude reçoivent la troisième tranche de leur bourse, une bourse de 120 dinars pour les uns et 160 dinars pour d’autres, soit respectivement 60 et 80 dinars par mois…Une somme dérisoire mais salvatrice pour certaines personnes. On s’est retrouvé à la dernière minute face à l’annonce de l’office des œuvres universitaires :

” يعلم ديوان الخدمات الجامعية للشمال انه تم تاخير صرف القسط الثالث من المنحة الجامعية للسنة الجامعية 2013/2014 التي كانت مبرمجة يوم 13 مارس 2014 الى موعد لاحق في انتظار عودة مصالح القباضات المالية للعمل”

diwan-el-khadamet

Personne ne parlera de cet incident, personne ne sentira la détresse d’un étudiant fauché à cause d’une grève de personnes qui veulent être mieux payer… » Signé un étudiant tunisien.

S.B.

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer