Sensibilisation au don d’organe en Tunisie:Kelma/Un mot pour sauver des vies

 

don-kelma-2014Ce sont 3.000 Tunisiens, entre la vie et la mort attendant un mot de votre part, pour espérer être allégés de leur calvaire quotidien et pouvoir s’offrir une nouvelle vie. Mais faute d’y réfléchir, ils se retrouvent quasi-condamnés, inscrits sur des listes d’attente longues, très longues même, en espérant bénéficier d’un don d’organes.

Si la pratique est courante pour les donateurs vivants, les donateurs cadavériques sont rares, non seulement à cause du nombre minime des morts cérébrales signalées mais aussi parce que les familles, faute de connaissance des dernières volontés du défunt, bloquent le don, don qui pourtant permettrait de sauver plus qu’une vie.

Loin de toute complication administrative, il suffirait pourtant d’en parler à sa famille, de le dire, de mentionner le fait que vous êtes donneur pour leur permettre de décider pour vous, pour vous permettre de sauver des vies après que la vôtre se soit écoulée.

Découvrez ci-dessous le spot de sensibilisation en faveur de l’action du don d’organe en Tunisie :

Alors si vous voulez réaliser ce geste noble et être donateur de vie, dites-le sur www.Kelma.tn

 

Tekiano avec communiqué

Lire aussi :

Il signe ses initiales sur le foie d’un patient

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer