Retrouvez les anecdotes du métro dans: «Le Journal d’un citoyen tunisien dans le métro»

 

Qui n’a pas été obligé un jour ou l’autre de prendre le métro, le moyen de transport le plus facile et plus accessible dans le Grand Tunis? Le Métro est le lot de tous les jours de milliers d’étudiants, citoyens tunisiens et employés. Des locomotives où les abonnés découvrent à chaque fois de drôles de surprises et où se développent des habitudes.

De jeunes tunisiens ont pensé à lancer une page sur Facebook intitulée: «Le Journal du citoyen Tunisien dans le métro» consacrée à ce lézard vert, un espace qui regroupe la communauté des Tunisiens qui prennent le métro régulièrement.

Les administrateurs de cette page fraichement créée, communiquent avec les abonnés afin de savoir dans quelle station de métro ils se trouvent, recueillir leurs impressions et les histoires relatives à leur ligne et mettre en avant les anecdotes du métro tunisien.

Ces dernières sont illustrées dans des dessins simplistes, nous vous proposons de découvrir quelques uns ici :

metro-citoyen-1

metro-citoyen-2

metro-citoyen-3

Les administrateurs de cette page, qui a atteint déjà plus de 16 mille fans depuis sa création, le 24 mars 2014, sont un groupe de jeunes diplômés, à savoir Noor Kéfi, Norhane Bouchoucha, Houssem Kaâbi et Amine Kantaoui.

Etudiante à l’ISAAM, Noor indique qu’ils ne comptent pas s’arrêter à la page Facebook, ils comptent également lancer un blog bientôt, un compte Twitter et pourquoi pas un Tumblr.

«Nous prenons cette initiative au sérieux et envisageons de contacter des responsables de la TRANSTU afin d’avoir régulièrement des données précises et vérifiées sur l’état des différents métros tunisiens et s’il y a des informations à relayer aux habitués du métro tunisien», précise Noor.

«Le journal d’un citoyen tunisien dans le métro» peut facilement servir de repère pour savoir quels sont les métros qui sont en panne ou reporter les incidents dans une station donnée. Elle a d’ailleurs rapidement été copiée et compte plusieurs duplicatas sur Facebook qui profitent de son succès.

Sara Tanit

 

Lire aussi :

Les anti «Ta7ana», justiciers de la société tunisienne, débarquent !

Un message Facebook a coûté 80.000 dollars à un Américain

Print Friendly

Plus :  Reseaux Sociaux   TopNews






  • Envoyer