Des peines de 2 à 7 ans de prison pour les agents accusés de viol d’une jeune fille

La 3ème chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a confirmé l’inculpation des trois agents sécuritaires accusés du viol d’une jeune fille dans la Banlieue nord de Tunis.

Il s’agit de walid Ben Mouldi Feriani et Mohamed Chawki Ben Ammar qui écoperont de 7 ans de prison, en vertu de l’article 227 du code pénal.

Le tribunal a également condamné à deux ans de prison l’agent Mohamed Sassi Barhoumi avec une amende de 20 mille dinars, en le privant de son droit à la fonction publique pour corruption, selon le porte-parole du ministère public, Sofiene Selliti.

L’affaire, qui avait suscité de vives réactions, remonte au mois de septembre 2012 quand une jeune fille a accusé deux policiers de l’avoir violé dans sa voiture et un troisième d’avoir extorqué de l’argent à son fiancé, selon ses propres aveux.

Tekiano avec TAP
Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer