Intilaq, une plateforme de 28 millions de dinars pour encourager l’entreprenariat en Tunisie

 

Depuis presque une année le Qatar Friendship fund (QFF) a été lancé en Tunisie, dans le but de soutenir la jeunesse tunisienne et de lui permettre de réaliser ses aspirations à l’entreprenariat.

Intilaq, fruit d’un partenariat entre le QFF, Tunisiana et Microsoft

Startup Factory (de Tunisiana, filiale du groupe Ooredoo), le partenaire du QFF, a contribué à l’essor de la connaissance et de la créativité en appuyant les projets tunisiens. Aujourd’hui Startup Factory prend une nouvelle envergure dans l’histoire de sa création et ce joint aux aspirations des jeunes tunisiens pour réaliser leurs rêves et pour les aider à lancer leurs propres projets, en encourageant les initiatives d’affaires et en fusionnant cette plateforme à celle de Intilaq.

Aujourd’hui, la plateforme Intilaq a été lancée officiellement en présence de ses fondateurs et de ses nouveaux membres en aboutissement des efforts déployés par Qatar Friendship Fund et ses partenaires, à savoir Microsoft et Tunisiana, filiale du groupe Ooredoo.

La cérémonie de lancement de la plateforme Intilaq a été présidée par Abdallah Naceur Al Hamidi, ambassadeur de l’Etat du Qatar en Tunisie et président de QFF, Kenneth Campbell, directeur général de Tunisiana et président de Intialq, Mohamed Fkih, membre du conseil d’administration de Tunisiana et Mohamed Bridaa, directeur général de la société Microsoft.

intilaq-plateforme-01

Un partenariat unique pour de nouvelles opportunités

Kenneth Campbell et Mohamed Bridaa ont annoncé le lancement d’un partenariat unique en son genre qui participera au lancement de nombreuses petites et moyennes entreprises et à la création de postes d’emploi dans le secteur des TIC.

Le programme de formation propre à Intilaq assurera également la réhabilitation de nouveaux diplômés afin de les aider à mieux utiliser les nouvelles plateformes technologiques, valoriser la recherche scientifique et rentabiliser les propriétés intellectuelles, afin de soutenir et activer le secteur privé.

Cette plateforme veillera également à transformer les recherches scientifiques en brevet et encouragera les projets d’auto-emploi.

Un incubateur d’entreprises d’envergure internationale accélèrera la mise en œuvre des projets grâce à l’encadrement des entrepreneurs et qui favorisera l’échange d’expertise, de connaissance et les initiatives d’affaires.

Ainsi, Intilaq favorise la création d’une nouvelle dynamique dans le secteur des TIC en Tunisie à travers la mise en relation avec les acteurs les plus influents de l’entrepreneuriat sur les scènes nationale et internationale favorisant les échanges entre les entreprises. Intilaq financera les entrepreneurs afin de les encourager à élargir leurs secteurs d’activités pour créer de l’emploi aux jeunes tunisiens.

Intilaq… un nouvel élan dans la coopération

M. Al-Hamidi a exprimé son engouement quant à ce partenariat en déclarant: «Nous sommes ravis de la tournure que prennent les choses aujourd’hui. Cette étape constitue la concrétisation des contributions et aspirations qataries pour la Tunisie. Ainsi, Intilaq, dont le financement est de 28 millions de dinars, est là pour encourager les jeunes tunisiens à prendre les devants et éveiller en eux l’esprit entrepreneurial. QFF travaille dans ce sens afin de donner une impulsion importante aux jeunes, les soutenir et les accompagner pas à pas dans leurs projets. Nous espérons avoir un impact direct sur ceux qui vont bâtir la Tunisie de demain et ainsi renforcer l’économie tunisienne à long terme».

De son coté, M. Campbell a déclaré: «Cette initiative aura un impact important puisqu’elle mettra en place une plateforme économique, unique en son genre, permettant le développement du secteur. L’année dernière, Startup Factory a rencontré un franc succès qui laissait présager un avenir radieux mais aujourd’hui nous passons à la vitesse supérieure avec de plus grandes ambitions. Le partenariat entre Qatar Friendship Fund, Microsoft et Tunisiana va nous permettre de continuer à soutenir les entrepreneurs et convertir leurs idées en projets réussis, de façon durable et pérenne».

Pour sa part, M. Bridaa a souligné l’ampleur de cette initiative en ajoutant qu’«Intilaq est une première en Tunisie, il s’agit d’un projet pionnier qui œuvre à valoriser, développer et renforcer les capacités des jeunes tunisiens propulsant l’innovation et la créativité. Dans ce sens, Microsoft mettra à leur disposition un savoir-faire notamment dans le domaine des technologies de l’information».

Il convient de noter que le financement total du projet Intilaq s’élève à 28,4 millions de dinars tunisiens. Intilaq tend à donner à la jeunesse tunisienne une opportunité unique de se relancer en se dotant d’une capacité concurrentielle, lui permettant de cibler le marché mondial.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Emploi   TopNews






  • Envoyer