2ème colloque national sur l’emploi informel en Tunisie

 

L’Association tunisienne de gestion et stabilité sociale (TAMSS) organise, en collaboration avec l’Initiative mondiale d’équité (Global Fairness Initiative – GFI), le deuxième colloque national sur l’emploi informel en Tunisie le 15 avril 2014.

Des solutions réalisables…

Ce colloque sera inauguré par Hafedh Laamouri, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, et sera également marqué par la présence de Danilo Turk, ex-président de Slovénie et actuel président de GFI.

Le colloque regroupera les différentes parties concernées par la question du travail informel à l’instar des représentants des ministères, des administrations tunisiennes, des organisations syndicales UTICA et UGTT, des travailleurs du secteur informel et des médias ainsi que des composantes de la société civile et des experts dans le domaine.

informel-emploi

Cette rencontre, durant laquelle seront discutées les recommandations élaborées dans le cadre du Projet TILI «Initiative tunisienne pour l’emploi inclusif» lancé en 2012, regroupera pour la première fois les représentants des institutions gouvernementales, unions syndicales et les travailleurs informels.

Cette rencontre vise à trouver des solutions pratiques et réalisables sur les plans législatif, organisationnel, économique et social pour les travailleurs informels y compris les propriétaires de petits projets et ceux qui travaillent pour leur propre compte, afin de leur fournir le soutien et les opportunités nécessaires pour améliorer leurs situations professionnelles en matière de sécurité sociale, couverture santé, identification fiscale et immatriculation au registre du commerce.

Asma Belhassen, directrice du projet TILI, a exprimé, au nom de l’association TAMSS, sa grande satisfaction pour la coopération concrète entre les différentes parties prenantes en vue d’atteindre l’objectif fixé. Elle a mis l’accent sur la nécessité de déployer d’avantage d’efforts pour trouver des solutions participatives pour l’emploi informel en Tunisie.

«L’Initiative tunisienne pour l’emploi inclusif»

L’Association tunisienne de gestion et stabilité sociale (TAMSS) a lancé, depuis l’année 2013 et en coopération avec la GFI, un projet d’étude détaillé sur la réalité du phénomène de l’emploi informel en Tunisie, intitulé «l’initiative tunisienne pour l’emploi inclusif» (TILI). Ce projet vise à créer des conditions favorables pour transformer le secteur informel tout en se basant sur une approche consensuelle entre les différentes parties gouvernementales, syndicales, et des composantes de la société civile.

Le projet est basé, dans sa première phase de diagnostic, sur la tenue d’une série de rencontres et de réunions entre les parties prenantes dans ce domaine afin d’identifier les programmes de l’Etat concernant le travail informel. Cette phase a été couronnée par une étude empirique qui a donné une vision claire et exhaustive sur la situation des travailleurs dans le secteur informel et son impact sur l’économie tunisienne.

Dans une deuxième phase du projet, l’Association tunisienne de gestion et de stabilité sociale a organisé des tables rondes et des discussions de groupe réunissant les différentes parties. Ces rencontres ont abouti à un ensemble de recommandations communes dont notamment une stratégie nationale de sensibilisation qui contribue à l’interprétation de la méthode de restructuration, l’explication des textes législatifs ainsi que l’amélioration de la capacité des institutions publiques dans la collecte et l’analyse d’informations et de statistiques sur le travail informel.

D’autres recommandations consistaient en l’octroi d’une amnistie fiscale pour les travailleurs informels qui ont effectué l’opération d’immatriculation au registre du commerce, la création d’un comité technique pour examiner la situation des travailleurs journaliers, la simplification des procédures et l’élaboration de mécanismes appropriés pour la couverture sociale ont été recommandés.

Ces recommandations seront présentées par l’Association tunisienne de gestion et de stabilité sociale lors du colloque nationale prévu pour le 15 avril 2014. En parallèle, un guide d’informations sur la restructuration sera exposé. Ce guide fournit les renseignements nécessaires aux travailleurs informels à l’instar de l’affiliation aux caisses de sécurité sociale et l’immatriculation fiscale.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Emploi   TopNews






  • Envoyer