Disparition des tubes contenant un virus mortel à l’Institut Pasteur

 

tube-essai-130L’Institut Pasteur France a annoncé dimanche 13 avril avoir perdu 2349 tubes , contenant des fragments du virus du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) tout en soulignant qu’ils n’avaient « aucun potentiel infectieux ».

Dans un communiqué, l’Institut précise avoir constaté la perte de ces tubes « dans le cadre des procédures d’inventaire réglementaires habituelles ».

A savoir qu’en 2003, une pandémie de SRAS, partie de Chine, avait touché quelque 8.000 individus et causé la mort de plus de 800 personnes, principalement en Asie. Les symptômes du SRAS ressemblent à ceux d’une pneumonie, avec une fièvre élevée et divers problèmes respiratoires.

Les conclusions des experts indépendants saisis par les autorités sanitaires sont rassurantes : ils ont qualifié de « nul » le potentiel infectieux des tubes perdus « au regard des éléments disponibles et des éléments connus de la littérature sur la survie du virus SRAS ».

directinfo.webmanagercenter.com

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer