Etudiants Tunisiens, découvrez 6 bonnes raisons pour aller étudier en France

 

etudiant-140Bacheliers ou maîtrisards, vous avez tous songé un jour ou l’autre à terminer vos études universitaires en dehors de la Tunisie. Mais le grand problème qui se pose est généralement quel pays choisir, avec quelles garanties et sous quelles conditions.

L’ambassade de France en Tunisie expose, dans ce qui suit, 6 raisons convaincantes pour encourager les étudiants tunisiens à partir étudier dans l’Hexagone.

Découvrez-les ici :

1- Un enseignement de qualité et diversifié: thèses, masters et licences dans toutes les spécialités, diplômes d’ingénieurs, parcours professionnels.

2- Il existe de nombreuses passerelles (équivalences de parcours universitaires, L2 et L3 vers école d’ingénieurs, licence professionnelle vers master de recherche, licence ou DUT ou BTS vers école d’ingénieur…), qui permettent de d’orienter vers un parcours plus long, à caractère professionnel, ou vers une école d’ingénieur. Pour plus d’infos, consultez le site du campus France.

3- Un grand nombre d’accords de partenariat entre formations tunisiennes et françaises permettent, avec une double inscription en Tunisie et en France, l’obtention simultanée de deux diplômes académiques: licence ISET’Com et L3 Université de Limoges, nombreux masters entre facultés de sciences et de droit ou entre instituts d’économie et de gestion, nombreux parcours d’ingénieurs (ENIT-ENSTA, Sup’Com-Mines ParisTech, ENIB-ENSAM ParisTech… ).

4- Les frais annuels d’inscription sont modestes (394€ en Licence, 465€ en master, 599€ en thèse) et ils incluent l’un des meilleurs systèmes de protection sociale. Des chambres ainsi que des studios sont proposés aux étudiants par le CROUS, pour un montant mensuel débutant à 115€, une fois l’allocation logement déduite. Le coût d’un repas en restaurant universitaire s’élève à 3,15 €. Pour plus d’informations.

5- Différents mécanismes de soutien financier peuvent intervenir durant le cursus en France : bourses de mobilité du gouvernement français, du gouvernement tunisien, ou bourses européennes (voir aussi le programme Erasmus et l’Agence universitaire de la Francophonie), projets ou contrats de recherche liant formations françaises et tunisiennes, stages de fin d’études rémunérés en laboratoire ou dans l’industrie, contrats de travail. Plus d’infos :http://www.tunisie.campusfrance.org/node/6088

6- La proximité géographique (une heure et demie d’avion) permet des retours plus fréquents en Tunisie. L’avantage de la langue et la présence en France d’une forte communauté tunisienne facilitent une mobilité temporaire en cours d’études.

 

Tekiano avec ambassadedeFrance-tn.org

Lire aussi :

Une université tunisienne adhère à la Conférence des Grandes écoles

3ème salon de l’orientation spécial lycéens et étudiants du 18 au 20 avril à L’UTICA

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer