L’Allemagne offre une formation professionnelle à 60 chômeurs du quartier Ettadhamen

 

giz-2014-130Les jeunes des banlieues populaires du Grand Tunis souffrent d’un manque d’accès aux formations et à l’accompagnement professionnel. Ils éprouvent aussi les pires difficultés pour accéder à l’emploi ou encore pour lancer leur propre projet.

Dans le cadre du Fonds pour la formation et de promotion de l’emploi des jeunes en Tunisie de la Coopération internationale allemande «GIZ», l’Association campagne, en partenariat avec la Coopération suisse au travers de son projet «Formation et insertion des jeunes non qualifiés dans le quartier défavorisé du Grand Ettadhamen», veut donner une chance à ces jeunes, au travers de formations pratiques sur des métiers à fort taux d’employabilité (Coiffure, décoration d’ameublement, réparation GSM et pâtisserie).

Cette formation, qui touche 60 jeunes, n’est pas isolée, car elle s’accompagne de tout un suivi pour garantir, soit une insertion dans la vie active, soit la création par l’apprenti de son propre micro projet. Ce suivi est assuré par un bureau, à l’écoute des doléances des jeunes, et qui les soutient dans l’ensemble de leurs démarches.

Les 60 bénéficiaires (36 filles et 24 garçons) du projet se répartissent par spécialité selon le tableau suivant: 16 en coiffure, 20 en décoration ameublement, 10 en réparation GSM et 14 en pâtisserie.

Outre les formations techniques et pratiques en cours, ces jeunes viennent d’achever une semaine (du 21 au 24 avril 2014) de formation en soft skills, basée sur la création et la gestion d’une micro-entreprise. Cette formation «administrative» s’avère aussi importante que les formations pratiques, car elle va permettre à ces jeunes de pouvoir maitriser les démarches et les étapes nécessaires en vue de lancer leur propre projet.

Pour être au plus près de jeunes, cette formation s’est tenue dans les centres Erraed et Zerieb situés dans la cité Intilaka.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Emploi   TopNews






  • Envoyer