#Bringbackourgirls : Le Net se mobilise pour libérer les lycéennes kidnappées au Nigeria

 

L’affaire remonte au 15 avril 2014, un groupe de militants islamistes a pris d’assaut un lycée situé dans une localité de l’Etat du Borno dans le nord-est du Nigeria et a kidnappé plus de 200 lycéennes, âgées de 12 à 18 ans.

Dans une vidéo publiée sur la toile, le chef du groupe Boko Haram a indiqué que ces jeunes filles seront mariées de force, vendues sur un marché pour quelques dollars ou réduites en esclavage.

Le leader Abubakar Shekau a déclaré: «Je vais les vendre sur le marché, au nom d’Allah. (…) J’ai dit que l’éducation occidentale devait cesser. Les filles, vous devez quitter [l’école]», dit-il.


La vidéo du leader de Boko Haram par lemondefr

Sur la toile, le mouvement «Bringbackourgirls» (Ramenez-nous nos filles) prend de l’ampleur pour sensibiliser quant à l’importance d’une sensibilisation à l’échelle mondiale. En témoigne le hashtag #Bringbackourgirls qui est devenu topic trend ou sujet tendance au niveau mondial et qui ne cesse de montrer les mobilisations et les actions à travers le monde.


Plusieurs personnalités du monde ont aussi joint leur voix à cette cause à l’instar de la première dame des Etats-Unis, Michèle Obama, qui a brandi la banderole #Bringbackourgirls sur les réseaux sociaux.

tweet-michel-obama

La jeune activiste pakistanaise Malala Yousafzai a aussi indiqué qu’il faut sauver ces filles au risque de voir ces actions d’enlèvement se multiplier dans plusieurs pays… Sa photo s’est même retrouvée à la Une du journal londonien “The Times” ce jeudi 08 mai :

malala-the-times

Le chanteur haïtien Wyclef Jean s’est joint aussi au mouvement en indiquant sur son compte officiel twitter : “Les enfants sont la récompense de la vie. Sauver nos sœurs nigérianes. Le monde nous regarde, faites entendre votre voix. Retweet!”

tweet-wyclef

Une vague de solidarité s’est déclenchée en faveur de la cause de ces lycéennes enlevées et plusieurs pays comme les USA, la France ou le Royaume-Uni promettent d’envoyer des forces spéciales afin de les retrouver… Cela fait presque 3 semaines que ça dure, espérons que le calvaire des jeunes nigériennes kidnappés, rien que pour avoir voulu jouir de leur droit à l’éducation, finira bientôt.

Sara Tanit

Lire aussi :

La Karboulmania s’empare du web tunisien : Entre appréciations et critiques

Le Selfie le plus partagé sur Twitter lors des Oscars 2014

Print Friendly

Plus :  Reseaux Sociaux   TopNews






  • Envoyer