«Panic Button» une application qui peut sauver les défenseurs des droits de l’homme

 

L’application pour Smartphones «Panic Button» (bouton de panique) offre une plus grande sécurité aux défenseurs des droits humains. Les défenseurs des droits humains (DDH) qui travaillent dans certains des pays les plus répressifs et dangereux au monde, peuvent à tout moment faire face à des menaces inconnues et inattendues.

Cette nouvelle application pour Smartphones (Iphone et Android), lancée par Amnesty International en partenariat avec iilab, The Engine Room, et Front Line Defenders, transforme un téléphone Androïd en une alarme d’urgence.

Le «Panic Button» (bouton de panique) permet aux DDH et à d’autres militants d’utiliser leur téléphone comme système d’alarme discrète, qui alertera rapidement les contacts sélectionnés en cas d’urgence.

panic-botton-2014

Le «Panic Button» utilise une fonction d’écran déguisé et nécessite un code pin pour accéder à l’application. De cette façon, on peut rester caché de quiconque tente de surveiller le téléphone portable d’un défenseur.

L’utilisateur peut déclencher une alarme d’urgence depuis son téléphone en appuyant plusieurs fois sur le bouton de mise en route du téléphone, qui envoie automatiquement un SMS à trois contacts sélectionnés par l’utilisateur, avertissant ses contacts que l’utilisateur est en détresse.

Le message d’urgence peut aussi inclure une carte qui indique la position de l’utilisateur, qui peut-être configurée en utilisant la fonction GPS. L’utilisateur peut configurer l’application afin d’envoyer régulièrement sa position dans le but de tenir son réseau informé de sa localisation, s’il était soudainement placé au secret.

Pour plus d’informations et télécharger l’application sur votre Smartphone, consultez le site.

Tekiano avec frontlinedefenders.org

Lire aussi :

Six applications Android très utiles à télécharger

Print Friendly

Plus :  Phone   TopNews






  • Envoyer