Orange Developer Center : Un «Debating Breakfast» consacré à la création d’entreprises technologiques

 

Après avoir formé gratuitement plus de 3.000 élèves ingénieurs dans les universités tunisiennes et encadré des centaines d’étudiants de tous les horizons afin de développer leur propre application mobile, le nouveau défi du Programme Développeurs est désormais l’entreprenariat.

C’est dans cette perspective que les experts d’Orange Developer Center (ODC) ont organisé, jeudi 8 mai, une nouvelle édition du Debating Breakfast afin de répondre à la question que tout jeune porteur d’idées se pose: «Comment créer son entreprise dans le domaine des TIC?».

Dans un cadre convivial et autour d’un petit-déjeuner, la communauté des développeurs Orange se sont réunis et ont soulevé plusieurs questions en rapport avec cette thématique: Comment peuvent-ils être accompagnés lors du lancement de leur projet? A quels organismes de financement s’adresser et surtout à quel moment? Quels sont les facteurs de succès pour lancer son entreprise sur le marché? En quoi le crowdfunding est-il un nouveau mode de financement plus souple?

debating-breakfast-orange-2014

Pour répondre à toutes ces interrogations, plusieurs experts et professionnels étaient présents pour ce débat animé par Mohamed Ali Souissi, journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies.

Ainsi, Alaya Bettaieb, directeur d’Esprit Factory, a répondu à la question de l’accompagnement de projets technologiques innovants en présentant ESPRIT Incubator. Ce projet innovant et unique est le fruit de la collaboration entre 3 partenaires fondateurs: Orange Tunisie, Mercy Corps Tunisie et Esprit. Il aura pour mission d’accompagner tous les porteurs de projet TIC et leur permettra de bénéficier d’un parcours complet afin de créer une entreprise, en passant par des activités de stimulations d’idées, d’incubation et enfin d’accélération pour un positionnement réussi sur le marché visé en Tunisie et à l’international.

Des représentants de la BFPME et de Carthage Business Angel ont, quant à eux, expliqué les démarches nécessaires pour accéder au financement, une fois le business plan établi.

Lamia Chaffai, CEO de EFE-Tunisie, a donné plus de précisions sur leurs programmes de formations d’aide à la création de start-up.

Enfin, Mehdi Khemiri, PDG d’INNOVEST, a formulé de précieux conseils quant à la démarche d’entreprenariat en général et a clôturé le débat avec des recommandations pratiques, et un mot-clé «l’endurance».

Tekiano avec Communiqué

Print Friendly

Plus :  Emploi   TopNews






  • Envoyer