Fuite du Bac : Jusqu’à 3 ans de prison ferme

 

Le tribunal de première instance de Tunis a rendu, le 16 mai 2014, son verdict dans l’affaire de la fuite des sujets d’examen de la session principale du baccalauréat 2012.

L’élève impliquée dans cette affaire a été condamnée à 2 ans de prison ferme, l’employé de la direction régionale a écopé de 3 ans de prison et le professeur d’un an en plus d’une amende de 200 dinars.

Les quatre autres élèves ont été condamnés à payer chacun une amende de 100 dinars.

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer