Projections du film Docu-fiction « Barraket Essahel » jeudi 26 juin à El Hamra

 

affaire-barraket-sahelLe film documentaire «Barraket Essahel» écrit et réalisé par Ghassen Amami sera de nouveau projeté jeudi 26 juin au théâtre El Hamra. La projection de ce doc-fiction coïncide, demain, avec la Journée internationale de soutien aux victimes de torture.

Le film est un témoignage du supplice et des atteintes subis, en 1991, par 244 officiers tunisiens accusés par l’ancien régime de complot contre la sûreté de l’Etat. Il s’agit d’une lecture des événements historiques qui tend à “réhabiliter les 93 victimes emprisonnées en recueillant leurs témoignages sur les actes de torture et de persécution dont ils ont fait l’objet durant plus de deux décennies”, précise Amami dans une déclaration à l’agence TAP.

Relatant les motivations de cette production cinématographique, le réalisateur dit que “c’est un travail de mémoire pour traiter des sujets qu’on avait pas l’occasion d’aborder avant la chute de l’ancien régime”.

Il estime, par ailleurs, qu’il s’agit presque du premier film qui ose s’aventurer dans les coulisses de l’Armée Tunisienne. Selon Amami, ce film est “une première lecture de l’affaire Barraket Essahel focalisée sur les grandes étapes du calvaire des victimes en partant de l’arrestation, la torture et le complot manigancé contre eux”.

D’une durée d’une heure, ce long-métrage est un doc- fiction réalisé selon les techniques du documentaire avec des illustrations de la fiction qui ne représente que près de 10% des séquences”, assure le jeune réalisateur.

Le film est le fruit d’une année de travail (2013-2014) réalisé avec l’appui du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) et l’association Insaf.

 

 

Tekiano avec TAP

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer