Tunisie : Couverture médiatique pendant la campagne électorale : Le texte réglementaire

 

Un texte fixant les règles et procédures de la couverture médiatique de la campagne électorale, élaboré conjointement par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) et la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a été rendu public samedi.

Le texte concerne tous les programmes d’information, tribunes politiques, débats contradictoires…. Ses dispositions s’appliquent aux moyens d’information et de communication audiovisuelle nationaux, publics et privés ainsi que leurs sites électroniques. Elles s’appliquent aussi aux correspondants et aux bureaux des chaînes étrangères et sociétés de production.

Le texte insiste sur le respect du droit d’accès aux médias sur la base de l’égalité entre toutes les listes, tous les candidats et tous les partis, et la garantie d’une couverture équitable des candidats à la présidentielle et aux listes qui se présenteront aux législatives. Les médias œuvrent, en vertu de ce document conjoint, à assurer aux listes candidates les mêmes conditions de diffusion et de production.

Les médias s’engagent aussi à respecter l’éthique professionnelle en ce qui concerne, notamment, le bien fondé des informations et à bannir les discours incitant à la haine la violence, l’intolérance et la discrimination. Le texte interdit la diffusion, pendant la campagne électorale, de discours officiels émanant de la présidence de la République, du gouvernement, des membres de l’Assemblée parlementaire et autres types d’autorité publique, présentant une forme de propagande électorale. La HAICA s’assure auprès des médias, du respect du principe d’équité et prépare un rapport périodique à ce sujet qui sera ensuite rendu public.

En cas de dépassement, elle adresse un avertissement au média concerné. A noter que le décret-loi 116 de 2011 et la loi électorale s’appliquent aux contrevenants. Le président de l’ISIE, Chafik Sarsar a affirmé à cette occasion le rôle dévolu aux médias en période de campagne électorale, notant que le texte permet d’asseoir les règles garantissant l’égalité entre les candidats. Il a ajouté que l’Instance se penche sur l’élaboration d’un code de conduite et d’un décret d’application relatif au financement de la campagne et aux mécanismes de contrôle.

De son côté, le président de la HAICA, Nouri Lajmi, a souligné le besoin d’établir des règles pour une couverture médiatique répondant aux normes internationales et aux exigences démocratiques. La HAICA prendra toutes les mesures disciplinaires prévues par la loi contre les médias qui ne respectent pas les dispositions de la loi électorale, le décret-loi 115 et le texte conjoint ISIE-HAICA, a-t-il dit.

Source : TAP

Print Friendly

Plus :  News   Politik






  • Envoyer