Lettre ouverte des parents des bacheliers, au ministère de l’Enseignement Supérieur

Des parents des bacheliers inscrits dans les filières paramédicales des écoles privées se dirigent maintenant vers le siège du ministère de l’Enseignement supérieur suite à la décision, prise hier par ce dernier. Celle-ci stipule qu’il est interdit aux écoles universitaires privées de la santé, de lancer des promotions pour la prochaine année universitaire.

Est-ce que normal que le ministère prenne maintenant une décision pareille, alors que des milliers de bacheliers se sont déjà  inscrits ? Pire encore : nous venons de passer à certaines écoles la licence en orthophonie? On vous ajoute une filière aujourd’hui et on vous bloque toutes les filières demain ? Une décision incompréhensible…

Quelle est la faute commise par ces étudiants qui ont choisi leur futur métier et qui attendent passionnément la rentrée universitaire ?

“Nous, parents d’élèves, savons bien que la privatisation de certains secteurs participe au développement de la société. C’est le cas pour l’Enseignement supérieur privé qui travaille sous l’égide du ministère concerné, et ce partout dans le monde notamment dans les pays développés. Et nous savons bien qu’en Tunisie, nous n’avons plus assez de places pour les bacheliers, ce qui explique l’émergence de l’enseignement supérieur privé. Pourquoi alors priver ces étudiants de terminer leurs études dans les filières souhaitées ?…”

Il est à noter que les étudiants de ces branches paramédicales sont directement recrutés en Tunisie ou ailleurs, notamment dans les pays du Golfe.

Donnez à ces bacheliers le droit de choisir leur avenir !

Communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer