Les Etats-Unis livreront bientôt 12 hélicoptères Black Hawk à la Tunisie

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Tunis, Jacob Walles, a annoncé faire en sorte que 12 hélicoptères de combat Black Hawk soient livrés sous peu à l’armée de l’air tunisienne afin, dit-il, «d’assister la Tunisie dans ses efforts de lutte contre le terrorisme».

«Des séances de travail sont prévues à cet effet à compter de la semaine prochaine, avec le ministère de la Défense nationale pour finaliser cette question et fixer les termes de l’accord», a-t-il précisé.

helecobter

A une question sur les modalités de livraison des hélicoptères -est-ce qu’il s’agit d’un don ou de tractation entre deux pays-, il s’est contenté de répondre, sans autres précisions, que la question sera discutée durant les prochains jours avec le ministère de la Défense.

Pour info et selon Wikipedia, le UH-60 Black Hawk, qui existe en plusieurs versions, «est un hélicoptère utilitaire moyen de l’armée américaine ayant effectué son premier vol en 1974. Il fut admis au service actif en 1979[…]. La présence de deux grandes portes coulissantes des deux côtés du fuselage permet un chargement/déchargement rapide de l’appareil. Malgré son coût élevé, le Black Hawk est un bon hélicoptère tactique qui possède d’excellentes qualités de vol et une bonne maniabilité».

Walles, qui s’exprimait lors d’une cérémonie tenue jeudi à la caserne de l’Aouina, à l’occasion de la livraison d’équipements de protection, à titre de don du gouvernement américain aux forces de la police et de la garde nationale tunisiennes, a réaffirmé la volonté des USA d’élargir le champ de la coopération avec l’armée tunisienne.

Il a en outre rappelé que les Etats-Unis avaient accordé à la Tunisie après la révolution plus de 100 millions de dollars US sous forme d’assistance à l’armée tunisienne en plus des 60 millions de dollars supplémentaires qui seront accordés en 2015.

Ces aides consistent en des équipements touchant des secteurs prioritaires dont du matériel de détection et de neutralisation des mines, des embarcations pour la marine destinées à la surveillance côtière, outre des manœuvres conjointes avec les brigades de l’anti-terrorisme relevant de l’armée. «Le but étant de les équiper en matériel supplémentaire pour renforcer les compétences de l’armée dans l’exécution d’opérations de nuit», a-t-il dit.

Tekiano avec TAP

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer