Tekiano a testé l’Evermiracle Mini, un smartphone 4 cœurs et double-SIM à 399 dinars

 

Après avoir lancé l’Evermiracle, le premier smartphone tunisien équipé d’un processeur 4 cœurs, Evertek lance cette fois une nouvelle version de son vaisseau amiral, toujours à un rapport qualité-prix imbattable.

Baptisé Evermiracle Mini, ce téléphone Android double Sim ressemble à s’y méprendre à son grand-frère, hormis quelques points ici et là. Mais qu’à-t-il vraiment dans le ventre? Nous l’avons testé pour vous.

evetek-evermiraclemini-01

Un appareil entièrement personnalisable

Pesant à peine 145 grammes pour des mensurations encore plus épurées par rapport au modèle précédant (134,5×67,7 x8.07mm), l’Evermiracle Mini est livré avec 3 coques interchangeables (disponible en plusieurs coloris: blanc, noir, rose, jaune et bleu) et un film protecteur pour écran.

evetek-evermiraclemini-02

evetek-evermiraclemini-03

En proposant au consommateur la possibilité de personnaliser à volonté son smartphone est un excellent argument de vente adopté par Evertek qui pourrait facilement faire la différence avec d’autres concurrents de marque (très avares avec les packagings proposés habituellement).

Des caractéristiques techniques intéressantes

Bâti autours d’un processeur Cortex A7 cadencé à 1,3 Ghz et 1Go de mémoire ram (légèrement boosté par rapport au précédent modèle), l’Evermiracle Mini permet de profiter de l’intégralité des applications, jeux vidéos et contenus multimédias.

evetek-evermiraclemini-04

evetek-evermiraclemini-05

evetek-evermiraclemini-06

Côté mémoire interne, on retrouve une capacité de 8 Go, soit deux fois moins que son prédécesseur (qui en a 16). Fort heureusement, un slot micro-SD permet d’étendre la capacité.

evetek-evermiraclemini-07

Compatible wifi, 3G (jusqu’à 45 Mbps) et Bluetooth 4.0, ce nouveau modèle offre également toute une panoplie de fonctionnalités avancées (économie d’énergie, mode invité, effets de transition…) et même des applications préinstallées. Un bon point pour le constructeur qui nous propose ainsi un smartphone des plus complets.

evetek-evermiraclemini-08

Enfin, l’appareil jouit d’un écran IPS QHD d’une diagonale de 4,7 pouces et d’une résolution de 960 x 540 pixels, soit un peu moins que l’Evermiracle qui arbore un écran de même diagonale, mais doté cette fois d’une résolution de 1280 x 720 pixels.

evetek-evermiraclemini-09

Cependant, on retrouve un écran toujours aussi lumineux avec des contrastes de couleurs toujours aussi à l’aise, notamment en navigation web. Seuls les adeptes des vidéos en full HD remarqueront ici la différence.

Caméra de 8 mp et son 3D Surround

On retrouve ici le même appareil photo que l’Evermiracle Classic, en l’occurrence : un capteur de 8 mégapixels avec flash LED intégré et autofocus avec stabilisateur optique coté arrière et un second capteur de 2 mp en façade. Nous avons eu l’opportunité de tester ce dernier lors d’une discussion par Skype. Résultat des courses? Une excellente qualité d’image, même en mode nuit.

evetek-evermiraclemini-10

evetek-evermiraclemini-11

Le soft des deux caméras est bardé de plusieurs modes personnalisables (beauté, HDR, correction automatique, détection des sourires…). On ressent ici les efforts d’Evertek qui essaie tant bien que mal d’adapter à chaque fois ses produits aux nouvelles tendances (selfies,…).

evetek-evermiraclemini-12

Concernant le son, l’appareil propose une sortie audio de type 3D Surround avec effets DTS. En pratique, on obtient un son avec une basse un peu mollassonne et des aigus légèrement saturés au maximum du volume. La qualité sonore offre néanmoins assez de puissance pour être à l’aise avec la plupart des applications, notamment en vidéoconférence et en qualité d’écoute lors d’appels GSM, ou les voix sont parfaitement audibles.

evetek-evermiraclemini-13

En termes d’autonomie et en utilisation normale (3G activée, navigation, mails, appels téléphoniques en double-SIM), la batterie de 1800 mAh permet de tenir toute la journée, ce qui est déjà pas mal pour un appareil double-SIM et qui plus est, connectée à la 3G.

L’appareil tourne sous Android 4.2 Jelly Bean.

L’Evermiracle Mini est proposé au prix de 399 dinars.

Les plus :

– Excellent rapport qualité-prix

– Personnalisable avec 3 coques interchangeables

– Appareils photo de bonne qualité

– Processeur 4 cœurs amélioré

– smartphone double-SIM (une standard et une mini)

Les moins :

– Résolution de l’écran amoindrie (par rapport au modèle précédent)

– 8 Go de mémoire interne seulement

Caractéristiques générales :

– Dimensions: 134.5×67.7×8.07mm

– Poids: 145g

– Ecran 4.7″ QHD IPS (960x 540)

– Processeur Quad Core Cortex A7 1.3 Ghz

– 1 GB de mémoire ram

– 8 GB de mémoire interne extensible jusqu’à 32 Go

– Capteur photo 8mp + caméra avant de 2mp

– 3G (45 Mbps)

– Wifi 802.11 b/g/n

– Bluetooth 4.0

– Capteurs de proximité/luminosité ambiante/Accéléromètre

– Double slot Sim (1 micro+ 1 standard)

– Radio FM intégrée

– Android 4.2 Jelly Bean

– Batterie Li-Ion de 1800 mAh

– Autonomie : jusqu’à 780 h en mode veille, 18 heures en communication et 16 h en connexion 3G.

– Livré avec 3 coques interchangeables

 

S.B.N

A lire :

Tekiano a testé l’Everfancy D40, le smartphone d’Evertek à 189 dinars

Evertek lance deux nouveaux smartphones à des prix imbattables

Tunisie : CELLOM installe une filiale au Maroc

Print Friendly

Plus :  A la une   Essais   Phone






Une réflexion au sujet de « Tekiano a testé l’Evermiracle Mini, un smartphone 4 cœurs et double-SIM à 399 dinars »

  1. N’acheter jamais de produits Evertek, sauvez vous: L’evermiracle: l’arnaque du siècle comme la plupart des poduits evertek d’ailleurs. En une seule année deux grosses pannes dont la dernière est simplement la mort de la carte mère dnt la réparation ( ou plûtot le changement pur et simple m’a été estimé à … 226 dt HT).

  • Envoyer